23/05/2011

Le cinéaste israélien Joseph Cedar, chef de file du jeune cinéma israélien

Le cinéaste et scénariste Joseph Cedar, 42 ans, qui a remporté dimanche le prix du scénario pour son quatrième film "The Footnote", est l'un des plus prometteurs de la nouvelle vague du cinéma israélien.

http://www.lesechos.fr/culture-loisirs/infos-generales/culture/afp_00346138-le-cineaste-israelien-joseph-cedar-chef-de-file-du-jeune-cinema-israelien-166728.php?xtor=RSS-2067

19:17 Écrit par Rose Tel-aviv | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook

Commentaires

Radu Mihaileanu, un autre israélien !

Le film, "La source des femmes" s'inspire d'un fait divers qui s'est déroulé, il y a dix ans, dans un petit village de Turquie.

Fatiguées de devoir faire des kilomètres à pieds pour chercher de l'eau potable, les femmes ont commencé une grève originale, privant leurs maris de rapports sexuels pour forcer ces derniers à installer l'eau courante dans le village.

Le réalisateur Radu Mihaileanu a transposé ce conflit dans un village du Maghreb pour signer une fable féministe et selon lui, le problème de l'inégalité entre les hommes et les femmes est partout.

Radu Mihaileanu : "Chez nous, la femme n'est pas encore l'égale de l'homme dans le traitement salarial, dans le traitement au niveau de la hiérarchie et des décisions politiques et sociétales. Donc, je ne vais pas me dédouaner en disant 'ça parle que d'eux' et nous, on est vachement bien, on est très gentil et très beau. Et à partir de là, ce n'est pas moi qui donne une leçon, j'ai constaté des choses. Dans ces pays-là, la femme a de plus en plus accès à l'éducation, elle essaie de plus en plus de maîtriser la natalité. Donc, à travers cette maîtrise, de se libérer, de ne pas être prisonnière seulement de la maison, et de plus en plus, elle prend part par des décisions politiques dans la société."

Emporté par son sujet, Radu Mihaileanu signe un film trop long, qui souffre de chutes de rythme, mais la fougue et l'enthousiasme du cinéaste restent néanmoins très communicatifs.

Écrit par : Corto | 23/05/2011

J'oubliai un autre très beau film, "Ajami" de Scandar Copti, Yaron Shani, également sélectionné au festival de Cannes 2011 !

Écrit par : Corto | 24/05/2011

Les commentaires sont fermés.