21/12/2010

wikileaks: 2010 sera une année critique concernant la menace iranienne

Wikileaks : « 2010 sera une année critique concernant la menace iranienne »

20 Décembre 2010 - Juif.org
Israël avait prédit que 2010 serait « une année critique » concernant la menace nucléaire iranienne, selon un télégramme diplomatique publié par Wikileaks dimanche.
Le document, qui résume une réunion du 40e groupe politico-militaire qui s’est tenue le 11 novembre 2009, cite les inquiétudes israéliennes que « si les iraniens continuent de protéger et de blinder leurs sites nucléaires, il sera plus difficile de les toucher et de les endommager. »
Le télégramme révèle également qu’Israël a soulevé des préoccupations concernant la double citoyenneté en ce qui concerne « les technologies sensibles, » et que le gouvernement avait « recommandé d’obtenir une dérogation similaire à la relation dont bénéficient le Canada et l’Australie. »


 

Le directeur général du ministère de la défense, Pinhas Buchris et le général major Amos Gilad étaient tous deux présents à la réunion, de même qu’un certain nombre d’autres responsables israéliens.
Les participants américains ont reconnu les préoccupations israéliennes, notant que la question est traitée au plus haut niveau du gouvernement américain pour parvenir à un consensus sur la manière de procéder.
Le même document exprime les craintes d’Israël concernant le gouvernement turc qui se rapproche de la Syrie et de l’Iran, et s’éloigne d’Israël.
Les participants israéliens ont déclaré que la Turquie a soutenu le Hamas dans la bande de Gaza, tout en poursuivant une approche plus « islamique » dans le but de devenir une puissance régionale.
Les sanctions contre l’Iran ont également été discutées, et le télégramme révèle que les responsables du gouvernement israélien se sont déclarés préoccupés par la coopération chinoise et russe à l’égard du renforcement des sanctions contre l’Iran.
Un autre télégramme publié par Wikileaks, datant de juin 2007, révèle les évaluations du chef du Shin Bet (agence israélienne de sécurité), Youval Diskin, sur la situation dans le bande de Gaza et en Judée Samarie.
Il a peint une image d’un « Fatah désespéré, désorganisé et démoralisé dans la bande de Gaza, face à un Hamas bien organisé et grandissant. »
Diskin a dit que la situation en Judée Samarie était « relativement meilleure », et a déclaré que le niveau de coopération que le Shin Bet reçoit des services de sécurité palestiniens opérant en Judée Samarie s’était amélioré.
Il a toutefois exprimé des préoccupations sur ce qu’il caractérise comme « une crise de leadership au sein du Fatah, avec le président Mahmoud Abbas se concentrant déjà sur sa retraite, et ses possibles successeurs qui sont incapables de diriger les palestiniens tant en Judée Samarie qu’à Gaza. »
« Diskin a dit que le Fatah est ‘en bout de souffle’, et que la situation était de mauvaise augure pour Israël, » dit le télégramme.
Dans un autre télégramme publié lundi, il est révèle que lors d’une réunion le 12 juin 2007 avec l’ambassadeur américain en Israël Richard H. Jones, celui qui était alors chef des renseignements militaires, le général major Amos Yadlin, a déclaré que Gaza était « le numéro quatre sur la liste des menaces, précédé par l’Iran, la Syrie et le Hezbollah dans cet ordre. »

Yadlin a déclaré que les renseignements militaires avaient prédit les affrontements armés à Gaza entre le Hamas et le Fatah depuis que la victoire du Hamas aux élections de 2006, toujours selon le télégramme.

http://www.juif.org/diplomatie-moyen-orient/142791,wikileaks-2010-sera-une-annee-critique-concernant-la-menace.php

17:23 Écrit par Rose Tel-aviv dans désinformation-information | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook

Commentaires

Wikileaks joue à la bataille navale, les récentes manoeuvres n'ont servi qu'a démontrer que des informations secrètes ,pour le moment insipides, ont traversées les mailles des sécurités informatiques.

Juste des "untel à dit que et l'autre à révélé ça", pour le moment que des interceptions sans importance, mais néanmoins révélatrice d'une seule chose, les réseaux les plus sécurisés ne sont en fait que des passoires !

Le coup d'avoir arrêté un soi-disant informateur agissant depuis son poste au sein des bureaux des renseignements et un leur pour ne pas avoir à avouer la perméabilité des systèmes de cryptages ! La réalité est tout autre, cela fait des décennies que les transmissions de données sont interceptées et décryptées.
Evidement qu'il est impossible aux grandes puissances d'avouer que des telles lacunes soit accessibles à qui le voudrait bien.

Depuis 5 ans, une équipe d'ingénieurs de l'école polytechnique de Zurich tentent sans obtenir aucun résultat, de repérer dans certaines routines numériques les éventuelles façon de pénétrer depuis l'extérieur dans des systèmes informatiques sophistiqués, ils sont en présence de phénomènes inexplicables malgré des efforts considérables, ils n'ont pas le moindre indice et en comprennent toujours pas après 5 ans de recherches très poussées, le comment de ces possibilités extérieurs permettant à X d'accéder aux routines ayant d'autres portes d'accès.
5 ou 6 ans au bas mot, sur des petites routines en leurs possessions, des routines et leurs codes sous leurs yeux et rien, rien, aucune forme d'interprétations logique, et pourtant elles sont devant leurs yeux, ces routines fonctionnant grâce à des algorithmes mathématiques dépassant les connaissances des meilleurs ingénieures d'une des meilleurs écoles de la planète ! Totalement largués ! Un d'entre eux a versé dans la folie !
Mais ne dite rien, c'est top secret !

Ces dernières années, des tas d'exemples sont restés inexpliqués et le resteront encore quelques décennies, dans ce domaine les décennies ont une vie de 3 ans, mais là, je parle de vrais décennies, je dirais même ce décennie qui vont durer 30 ans !

Il y a 3 ans, deux ingénieurs à peine âgés de 25 ans, ont détournés la modeste somme de 2,7 milliards d'euros par le biais de liaisons ultra-sécurisées entre 2 banques, l'une française et l'autre à Singapour, en quelques millisecondes, ces 2 gamins ont simulés, interprétés, envoyés les bonnes clé réversibles des authentifications, simulés des validations et annulés des répudiations, tout cela dans les règles protocolaires les plus complexes.

Juste une info de 5 seconde sur France-info de 15 heure à 17 heure, puis silence radio, trop dangereux, ça pourrait inspirer d'autres petits génies bien intentionnés !

Alors, chers politiciens de la planète, à vos gardes, les voies des seigneurs de ce monde, sont pénétrables ! ! !

Écrit par : Corto | 22/12/2010

Les commentaires sont fermés.