21/12/2010

« Je sais tout » me dit mon chauffeur de taxi au sujet « d’Israël et des juifs ».

« Je sais tout » me dit mon chauffeur de taxi au sujet « d’Israël et des juifs ».

Il est 6 heures du matin dans une capitale européenne après vol de nuit au départ de Tel Aviv. Je retourne pour quelques jours dans mon « ancien pays » après huit ans d’absence.

C’est en me demandant d’où je venais, voyant ma valise et mon air quelque peu fatigué, que mon chauffeur de taxi s’emporte sur les juifs et Israël. Il sait tout, m'explique que "cela ne va pas bien se passer", que "les juifs tuent femmes et enfants chaque jour", "qu’il est temps que les juifs et Israël, qui contrôlent tout, soient remis à leur place", etc.

"Rassuré" d’avoir (enfin) quelqu’un en face de moi qui me dit « tout savoir », je lui demande quand avait eu lieu son dernier voyage au Moyen-orient et avec qui il était en contact pour tout savoir sur Israël et les juifs. Sa réponse était claire : « ne jouez pas à cela avec moi Monsieur, hein, j’ai Internet, les vidéos, la télévision, j’ai donc accès à toutes les informations concernant les juifs en Palestine… ».

Clair, net, précis.

Rentrant en Israël, encore un taxi aux petites heures du matin, arabe lui aussi. Mais lui, apparemment, n’avait pas accès à Internet, ni à la presse européenne, et était même prêt à recevoir ce chauffeur de taxi européen pour lui montrer que, lui,  voit des solutions sans passer par la « mise au pas des juifs » que me suggérait le premier chauffeur.

« Juifs, Israël, Gaza, massacre, génocide, femmes, enfants,… »... une série de mots martelés sur chaque page page web et qui, à dessin, provoquent cet antisémitisme effrayant en Europe. Des ignorants finissent par haïr "juifs et israéliens" confondus.

Justement ce que la FDII tente d'empêcher. Et il a fallu que cela tombe sur moi…

Elie,

Documentaliste FDII

http://www.juif.org/antisemitisme-juif/142813,je-sais-tout-me-dit-mon-chauffeur-de-taxi-au-sujet-d-israel-et-des.php

Fédération de Défense contre l'Antisémitisme sur Internet

09:21 Écrit par Rose Tel-aviv dans désinformation-information | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook

Commentaires

Ce matin, M. Sanani, s'est fait décapité au sabre en Arabie Séoudite.
Hier, 12 personnes dont une femme se sont fait pendre en Iran.
Mais ça, c'est ailleurs.

En Israël, hier, une touriste chrétienne s'est fait poignarder à mort, son amie étant "juste" blessée par une douzaine de coups de couteau alors qu'elle avait les mains liées dans le dos. Aujourd'hui, une fillette israélienne a été blessée dans un jardin d'enfants par un missile tiré par les palestiniens de Gaza.

Mon chauffeur de taxi est bien informé.

Écrit par : gerardh | 21/12/2010

L'Arabie séoudite et l'Iran sont deux pays mondialement connus pour être des dictatures. Israél se veut mondialement un pays civilisé. On pardonne aux uns se qu'on ne pardonne pas à un pays qui se prétend démocratique le non respect des droits de l'homme, la colonisation et son corollaire. Capiche?

Écrit par : stroumpsgrogon | 21/12/2010

Il n'y a aucune raison dans un arbitrage d'appliquer des règles différentes aux deux parties. Imaginez que je dise (pardonnez la provocation): "oh ces pauvres nègres, pas grave s'il s'entretuent, ils ne sont pas développés et il ne faut pas les condamner", vous me traiteriez à l'évidence de raciste. Pourquoi dans le cadre ce conflit voudiez-vous adopter une attitude similaire ? Pensez-vous que les arabes sont des sous-développés... ? Pas très reluisant, le terreau de votre pensée.

Autre chose; on colonise un territoire hors de métropole en vue de s'en approprier les richesses. Dans le cas particulier, il s'agit d'une dispute autour d'un même territoire revendiqué par deux entités. Le terme de colonie n'est donc pas correct.

Ceci étant précisé, il me paraît évident que la Cisjordanie et Gaza sont bien les lieux du futur Etat palestinien indépendant, souverain et capable de se développer. Mais comme les frontières actelles sont des lignes irréfléchies d'un cessez-le-feu intervenu en 1949, elles doivent être ajustées en y mettant un peu d'intelligence.

Chacune des deux parties devra modérer ses revendications...

Écrit par : gerardh | 21/12/2010

Les commentaires sont fermés.