01/11/2010

Mais, que vous a fait Israël ?

Copié d'un article du monde

http://www.lemonde.fr/idees/article/2010/06/10/mais-que-vous-a-fait-israel_1370630_3232.html

Marceline Loridan-Ivens, cinéaste

Quel est ce chœur unanime de condamnations contre Israël ? Quel est cet ensemble vertueux qui désigne Israël comme le coupable absolu ? Quel est ce tribunal planétaire où pas une voix ne manque pour désigner à la vindicte publique le responsable de tous les maux de la planète ? Il y aura même eu un imam iranien pour affirmer que l'éruption du volcan islandais était la punition divine des crimes du "régime sioniste".

De Dominique de Villepin à Noam Chomsky, tous se sont précipités dans les télévisions pour dénoncer "l'incroyable crime" commis par les soldats israéliens ! Trop de bonne conscience tue la conscience. Trop, c'est trop ! Qu'est-ce que nous dit cet accablement ?

Qu'il y aurait un Etat de trop sur la terre ? Non, bien sûr ! Israël possède de nombreux amis qui lui écrivent des lettres d'amour, pleines de conseils en forme d'épitaphe. Il y a même une célèbre journaliste américaine qui conseille aux Israéliens de rentrer "chez eux". Chez eux ? En Pologne, en Russie, en Algérie ! Pourquoi pas à Auschwitz tant qu'on y est ! Tant de sollicitude touche la vieille dame juive que je suis. Je crois que tous les Israéliens doivent être contents du constant intérêt qu'on leur témoigne et tous les juifs sont heureux de cette empathie sans cesse renouvelée. J'avais fait, il y a longtemps, le choix de la pensée universelle. Bien que je fus déportée parce que j'étais juive, j'ai cru que l'humanité, l'idée d'humanité, était plus forte que la charge des origines. Près de soixante ans plus tard, dois-je faire le constat de mon erreur ? Dois-je constater qu'être juif vous désigne jusqu'à la fin des temps comme le coupable des nations ? De quoi Israël est-il coupable ?

IL Y A UNE HAINE QUI N'ANNONCE RIEN DE BON

Même si la politique de son gouvernement est critiquable, est-ce de cela dont il est question ? Est-ce vraiment parce que cette opération militaire a été conduite et s'est mal terminée qu'il faille désigner ces soldats israéliens comme d'horribles assassins face à des agneaux turcs ? Pourquoi une telle mauvaise foi planétaire ? Pourquoi cette bonne conscience européenne à vil prix ? Pourquoi est-ce de l'Europe que fusent les critiques les plus virulentes ? De quelle morale cette Europe peut-elle se prévaloir ? Quelles bonnes grâces veut-elle s'attirer ? Et puis il y a la gauche, ma famille politique ! Qu'est-ce que c'est que ces alliances, ces rencontres avec ces fanatiques qui crient "Israël partira, Palestine vaincra !" Quels sont ces supposés trotskystes qui font cortège commun avec ceux qui font la prière en pleine rue ! La gauche a-t-elle perdu la tête ? Croit-elle vraiment que le Hamas va émanciper les classes laborieuses comme on disait jadis ? Croit-elle vraiment que l'islamisme défend la liberté de conscience ? Croit-elle vraiment que dans les banlieues la haine des juifs fait partie des contradictions admissibles au sein du peuple ?

Il y a de la folie dans le moment présent. Il y a une haine qui ne dit rien de bon, qui n'annonce rien de bon et je crains que la tolérance planétaire à l'égard de ce président iranien ne ressemble à l'accueil tolérant qui fut fait à Goebbels à la SDN en 1938.  Combien de temps reste-t-il avant d'autres horreurs programmées ? Des larmes compassionnelles, les juifs et les Israéliens n'ont que faire. C'est pour cette raison qu'ils ont créé Israël. Est-ce cela qui vous dérange tant ?

Numéro tatoué sur le bras gauche à Auschwitz-Birkenau : 78750

Marceline Loridan-Ivens, cinéaste

10:56 Écrit par Rose Tel-aviv dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (10) |  Facebook

Commentaires

votre texte est bien beau mais désolé la palestine a aussi le droit a un etat indépendant, et israel doit arreter leur colonisation c est pour cela que le hamas est venu au pouvoir et a été elu car au bout d un moment, les gens veulent simplement récupérer leur terre que on les laisse tranquille

Écrit par : ak | 01/11/2010

en souvenir de mes amis israélites et ils sont nombreux,le destin nous a séparé,mais ce dont je suis certaine cette haine fomentée souvent par les agences de voyage elles-mêmes pour la plupart de pays arabes,a des répercussions stupides heureusement contrariées par les dires de ceux revenus enchantés de leur séjour dans ce magnifique pays et n'en revenant pas pour critiquer mais au contraire pour beaucoup étant prêts à y retourner!alors si Israel était aussi dangereux ceux ayant admiré la face cachée de ce pays ont comme par on ne sait quel miracle soudain l'envie de parler d'Anne Frank,comme quoi détruire israel ou du moins l'espoir que cet état représente est impossible!mais jerusalem a toujours été enviée et convoitée c'est de là que viennent bien des souffrances pour Israel aussi.
amitié cordiale

Écrit par : Elena | 01/11/2010

Lorsque le "journal le monde" se permet ce genre d'article, il devient utile que pour envelopper le poisson rien d'autre! (Coluche)

L'ETAT d'Israël et ses divers gouvernements ont raison de se protéger du fou d'Iran, du fou du désert Lybien et des autres....

De Villepin, se taille une image pour être bien avec les pays pétroliers au cas ou...

Sans être d'accord avec la politique du gouvernement Israëlien sur la bande de Gaza, il faut reconnaître que les tueurs du Hamas nuisent à la sécurité de votre pays.

En écrivant cela, je m'attend à une envolée de bois sec par les mêmes....

On ne peut refaire l'Histoire, mais l'histoire se répète sous d'autres formes.

L'ETAT d'Israël devrait néanmoins revoir sa copie concernant les associations humanitaires neutres, qui pourraient venir en aide aux Palestiniens, leurs conditions de vie sont Inhumaines. Les "Juifs" ont connus et souffert de ces conditions de vie inhumaine par le passé.

Je ne veux pas débattre sur "la terre Palestinienne" ou "terre judéo chrétienne" ou autres...

Simplement, sur les conditions de vies des palestiniens qui sont aussi des êtres humains!

Rappellez-vous des camps ou vos ancêtres et leurs enfants, qui ont péri d'une manière effroyable. Je ne veux pas donner de leçons, mais l'humanisme doit l'emporter sur la haine, la peur qui est bien comprise.

Les Israëliens de bonne volonté sont sont en majorité, faites un effort afin de faire taire des gens qui surfs sur les dificultés humaines, à des fins "politiques" dont les plus hautes valeurs sont abscentes.

Les Israëliens sont un grand peuple qui a prouvé qu'en partant d'un désert, il pouvait avoir la force de la volonté pour en faire un oasis!

C'es bientôt l'hiver, donc le mauvais temps, les palestiniens de bonne volonté existent également. Soyez un peuple d'excellence, il faut repenser l'aide à apporter aux Palestiniens, victimes également du hamas.

Pensez aux enfants qui sont pris entre deux feux, et donc otages. Ils sont aussi les enfants de la terre, cette planète qui nous nourrit, si on la cultive bien. Laissez les paysans palestiniens justement, cultiver cette terre qui en a bien besoin.

Avec de la volonté c'est possible, tous les êtres humains de cette planète vous le rendront d'une manière ou d'une autre.

Merci pour ce que vous pourrez faire, bien à vous.

Écrit par : NOËL pierre | 02/11/2010

@ Pierre Noël

Votre détestation d'Israël vous conduit à des propos hallucinants. Revenez aux faits, pas ceux de la propagande mais les tous simple, ceux qui décrivent des faits historiques.

Vous parlez des palestiniens, vous avez raison, ils ont des droits. Qui sont réellement les spoliateurs de leurs droits ? Israël ? ou d'autres comme le Liban, la Jordanie, la Lybie, l'Egypte, ... ? Savez-vous quel est le statut des palestiniens dans ces pays ? Pourquoi n'en parlez-vous pas ?

Vous ne parlez pas des juifs, pas même du millions de réfugiés issus des pays arabes et qui n'ont jamais eu aucun droit à une aide internationale mais on dû être absorbés tant bien que mal par leurs frères survivant de l'Europe nazie ? Cela ne vous choque pas ?

Etes-vous allé voir de vos yeux les conditions inhumaines des palestiniens ? Les avez-vous comparées à celles de leur frères soudanais, yeménites, sahraouis, etc. ? Savez-vous comment le roi du maroc a traité ceux qui ont mis des bombes dans son pays ? Savez-vous comment sont traités ceux qui s'opposent même sans mettre de bombes en Egypte, Arabie Séoudite, Lybie, Iran, Algérie ou Syrie ? Et jamais vous ne vous en offusquez ?

Les légitimes revendications des palestiniens, quelles sont-elles ? La libération des territoires occupés, bien sûr. Mais lesquels précisément ? Car toute carte émise par les palestiniens, y compris celle qui figurait sur l'uniforme d'Arafat portait une carte niant le droit à l'existence de l'Etat juif. Il s'agit d'un fait dont les israéliens prennent compte. Allez chercher votre information à la source, sur les sites des organisations palestiniennes et pas dans les officines de propagande. prononcez-vous sur leur antisémitisme ! Allez aussi lire les publications officielles d'Israël, celle qui engagent le gouvernement (aussi pourri que soit celui en place actuellement, ça je suis bien d'accord).

Imaginez que les palestinens revendiquent de construire leur Etat à côté de l'Etat juif avec des relations économique, juridiques, infrastructurelles ordinaires, laissant le soin au temps d'aider à cicatriser le passé. Pensez-vous qu'Israël refuserait ?

Enlevez votre détestation, vos émotions et votre approche fondée sur le bon et le mauvais. Faites le travail d'aller aux sources, de ne pas croire mais de vérifier, de comparer à d'autres cas similaires, d'écouter les gens du peuple, simplement.

Écrit par : gerardh | 02/11/2010

Chers tous,
Les images et les vidéos tournées lors du bombardement de Gazas et du sud Liban nous ont montré comment est-ce la victime d'hier devientbourreau.

Tous les discours ne sauraient effacer ces images de mon esprit.

Que ce soit des pays traditionnellement sauvages, passons. Mais venant d'un pays s'offrant le titre de seule démocratie de la région, c'est inexcusable.

La seule solution c'est le Boycott. Exactement comme pour l'Afrique du Sud. Jusqu'à ce que ces gouvernants comprennent que l'on ne peut pas écraser des aspirations d'un peuple éternellement.

Bien à vous.


------------
RdRose
oui, seule démocratie, nous avons déjà lancé le débat.
Donné des noms (de démocratie de la région...) :-) je serais heureuse de vous publier.

Écrit par : Judith | 02/11/2010

@ Ecrit par : NOËL pierre | 02.11.2010


Monsieur,

Je comprends votre texte éclairé néanmoins votre propos qui tend à dire : "il y en a d'autres qui souffrent beaucoup plus ailleurs", est difficilement acceptable. Ce qui est positif, c'est, qu'ainsi, vous reconnaissez, implicitement, qu'il y a une souffrance palestinienne.

A mon sens, deux solutions à ce conflit, soit une des deux parties écrase l'autre et l'extermine, soit, enfin, des frontières claires et définitives sont établies, un état Palestinien souverain est créé et chacun respecte les territoires de l'autre.

Ce n'est pas possible ça ?

Écrit par : Jean | 03/01/2011

@ Gerardh

Votre commentaire ne reflète pas mes propos, peut-être n'ais-je pas été assez précis.

1- J'AIME ISRAËL pour son modernisme, sa culture de la démocratie et, pour sa longue histoire.

2- J'aime Israël qui, depuis 62 ans, a fait du désert un oasis.

3- Comme tout le monde je suis un être humain, et la violence me révolte surtout sur les enfants.

4- J'aime autant certains pays "arabo-musulmans" qui ne veulent pas la destruction de votre pays et des mécréans.

Alors Geradh je n'ai pas de leçons à recevoir, et arrêtez de tricoter des mensonges à mon sujet.Ne jouez pas les islamistes qui, par leur aveuglement et leur cerveau atrophié, ne sont plus capable de raisonner!

Écrit par : Pierre NOËL | 04/01/2011

21h30

Autre chose, Israël n'est pas coupable de son existence.J'ai aussi 62 ans d'existence, et, qui veut ma mort sera détruit si je peux titer le premier!

Ce qui est valable pour un individu, l'est pour un pays.Donc Israël n'est pas coupable, c'est un pays en légitime défense depuis le début de sa création.

Je raisonne en tant qu'être humain éduqué aux valeurs d'ou qu'elles viennent, mais aussi de parents qui ce sont battus pour la liberté et leur pays.
Je ne prends pas en compte les récits religieux, je ne les connais pas, mais l'histoire des croyances et du pourquoi de celles-ci, oui, et suffisamment pour les contredire. Mais ce n'est pas le sujet, qui plus est, je laisse aux croyants le soin de vivre pacifiquement et paisiblement leurs vies tout autant que celles-ci ne me mettent pas en danger, par la politisation.

Je ne donne pas de leçons, mais permettez ce conseil d'un vieux baroudeur: " Le danger est tel que le gouvernement Israëlien devrait mettre de côté toutes élections, et former un gouvernement d'unité National " en mettant dans un carton les débats extrêmes, religieux ou non.

Cela éviterait que le premier ministre s'occupe de "politique de pouvoir" par rapport aux oppositions de droite ou de gauche, cela empêche de prendre des bonnes décisions....

L'avantage des décisions collégiales :" elles ne divisent pas le pays en l'affaiblissant en interne." Toutes les informations disponibles sur le WEB, toutes les déclarations, qu'elles viennent d'Iran ou d'ailleurs sont préoccupantes et le temps presse.

Tout cela en attendant d'y voire plus claire, ou de clarifier les positions. Un autre avantage, la diplomatie peut jouer son rôle à fond.....pour la paix ou la guerre!

De quoi je me mêle me direz-vous?

De PAIX...pour l'espèce humaine, NOS ENFANTS. Bien à vous.

Écrit par : Pierre NOËL | 04/01/2011

@ Pierre Noël

J'ai eu une réaction épidermique et n'avais en fait pas bien lu vos propos. Si les faits et questions qui figurent dans mon intervention ont leur raison d'être par rapport à d'autres prises de position qui m'ont peut-être irrité ce jour là sur d'autres blogs, elles ne sont pas une réponse à ce que vous dites. Je vous prie de m'excuser.

Écrit par : gerardh | 07/01/2011

Quel bonheur que ce COPIER/COLLER d'extraits du discours de Andrew Roberts à la Chambre des communes, que j'ai le plaisir de vous inviter à lire:

"Le piège viral de la palestinite aiguë"

-
En Europe, il est devenu rarissime qu’un député, historien de surcroît – il s’agit ici de Andrew Roberts – ne tombe pas dans le piège viral de la palestinite aiguë. Tout récemment encore, l’ineffable et sénile Stéphane Hessel, 93 ans, au Grand Journal sur Canal+, s’est couvert de ridicule en parlant de son dernier et nullissime livre ; et en alléguant que la décolonisation occidentale était inachevée, notamment en « Palestine ». Entre les vieux gagas et les jeunes gauchistes incultes, les « palestiniens » ont décidément beaucoup d’alliés de choix, en France en particulier ; et en Europe en général. Mais revenons à Andrew Roberts.
-
-
Andrew Roberts, historien, membre du Parlement britannique, dans un discours à la Chambre des communes a déclaré (extraits adaptés) : « Je voudrais m'adresser à vous aujourd'hui en tant qu'historien, car il me semble que l'État d'Israël a cumulé plus d'histoire au cours de ses 62 années que de nombreux autres pays de la planète n'ont eu en six cents ans. Il y a beaucoup de choses surprenantes à propos de cette minuscule (ndmg – la moitié de la Suisse, la taille de la Picardie), héroïque, courageuse nation de la taille du Pays de Galles, mais le plus étonnant, c'est qu'elle a survécu à tout. Le lendemain même quand l'ONU a déclaré l’Etat d’Israël en 1948, cinq pays arabes ont attaqué, et depuis ce temps Israël ne cesse de lutter pour son droit à l’existence. Et c'est pourquoi nous sommes ici aujourd'hui, à réaffirmer le droit d'Israël à la légitime défense, inhérent à tous les pays légitimes ».
-
Andrew Roberts : « Du Maroc à l'Afghanistan, de la Mer Caspienne à Aden, 5.25 millions de miles carrés de territoire appartenant aux membres de la Ligue des pays arabes abritent plus de 330 millions de personnes, tandis qu'Israël couvre seulement huit mille miles carrés (ndmg – 20'000 km2) et abrite sept millions de citoyens, 2,2% de ce que sont les Arabes. Bien que les Juifs de la Terre Sainte soient ainsi entourés par des Etats hostiles 650 fois la taille de leur territoire et soixante fois celle de leur population, et que leur tout dernier et grand espoir est de mettre fin à deux millénaires de persécution internationale, l'État d'Israël a d’une manière ou d’une autre survécu. Lorsque au cours de la Seconde Guerre mondiale, l'île de Malte a passé trois années terribles de bombardement et de destruction, elle a reçu à juste titre, la médaille George pour sa bravoure, et aujourd'hui, on devrait décerner une décoration similaire à Israël pour défendre la démocratie, la tolérance et les valeurs occidentales contre un meurtrier assaut qui a duré vingt fois plus longtemps ».
-
Andrew Roberts : « Jérusalem est le site du Temple de Salomon et d'Hérode. Les pierres d'un palais érigé par le roi David lui-même sont encore actuellement déterrées juste à l'extérieur des murs de Jérusalem. Tout ce qui rend un État-nation légitime, l’effusion de sang, le sol labouré, deux millénaires de résidence continue, les accords internationaux, plaide pour le droit d'Israël à exister, mais qui est toujours refusé par la Ligue arabe. Pour beaucoup de leurs gouvernements, qui sont assez riches et auraient pu résoudre sur le plan économique depuis des décennies le problème des réfugiés palestiniens, il est utile de disposer d'Israël comme bouc émissaire pour détourner l'attention de la tyrannie, l'échec et la corruption de leurs propres régimes. La vérité tragique est que cela convient très bien aux Etats arabes d’avoir les Palestiniens qui endurent le statut de réfugiés permanents, et chaque fois qu'Israël a mis en avant des solutions réalistes, elles ont été contrecarrées par ceux dont les intérêts visent la destruction d'Israël avant le véritable bien-être des Palestiniens ».
-
Andrew Roberts : « Tant le roi Abdallah Ier de Jordanie et Anouar el-Sadate d'Egypte ont été assassinés alors qu'ils tentaient de parvenir à une forme de compromis avec un pays dont la plupart des gens sains d'esprit acceptent maintenant qu’il ne devra pas disparaître (ndmg – les gens sains d'esprit sont minoritaires au sein de la caste politico-médiatique européenne). Nous devons aux Juifs, un système d'éthique qui, même s’il était entièrement séparé du surnaturel, serait - incomparablement - le bien le plus précieux de l'humanité, valant en fait le fruit de la sagesse et de l'expérience réunies. La contribution juive à la finance, la science, dans les arts, les universités, le commerce et l'industrie, la littérature, la philanthropie et la politique a été étonnante relativement à leur nombre infime ».
-
Andrew Roberts : « Bien qu'ils constituent moins de 0,5% de la population mondiale, entre 1901 et 1950, les Juifs ont remporté 14% de tous les Prix Nobel de littérature et des sciences. Et entre 1951 et 2000, les Juifs ont remporté 32% des Prix Nobel de médecine, 32% de physique, 39% de l'économie et 29% pour la science. Ce, en dépit de tant de leurs plus grands esprits qui sont morts dans les chambres à gaz. La civilisation a envers le Judaïsme une dette qu'elle ne pourra jamais rembourser, et soutenir le droit a l’existence d'une patrie juive est le strict minimum que nous puissions fournir. Pourtant, nous avons tendance à traiter Israël comme un lépreux sur la scène internationale, en le menaçant de boycott universitaire, alors que, s’il a construit une barrière de protection, c’est uniquement pour se défendre, ce qui a jusqu'ici réduit les attentats-suicides de 95% depuis trois ans.
-
Andrew Roberts : « C’est une honte qu’aucun haut membre de la Famille Royale n’ait jamais entrepris une visite officielle en Israël, comme si le pays était encore en quarantaine après six décennies. Sa Majesté la Reine est sur le trône depuis 57 ans et aux cours de toutes ces années, elle a effectué 250 visites officielles dans 129 pays, alors qu’elle n’a pas encore mis les pieds en Israël. Elle a visité 14 pays arabes, de sorte qu’il ne peut pas être dit qu’elle n’a pas été dans la région. Bien que la mère du prince Philip, la Princesse Alice, soit enterrée sur le mont des Oliviers (ndmg – à Jérusalem) en raison de son statut de Juste parmi les Nations, le Foreign Office a ordonné que la visite sur la tombe de la Princesse Alice en 1994, soit faite uniquement à titre privé. Les visites royales sont l'un des moyens de conférer la légitimité des Nations et le Gouvernement britannique de coalition devrait soi-disant y mettre fin, de facto pour boycotter Israël ».
-
Andrew Roberts : « Après l’Holocauste, le peuple juif a reconnu qu’il devait avoir son propre État, une patrie où il pourrait toujours être à l’abri d’une répétition de telles horreurs. Le fait que les Juifs fassent ainsi de nouveau confiance à la civilisation occidentale, malgré la Shoah, ce fait n’a hélas pas suffit. Car depuis, Israël a dû se battre - pas moins de cinq guerres - pour sa propre existence. Il a été sur la ligne de front dans la guerre contre le terrorisme en luttant pour l’Occident, des décennies avant que le 9/11 ou le 7/7 ne se produisent. L’islam radical n’acceptera jamais l’idée d’un État israélien, de sorte que la lutte est susceptible de continuer pour encore soixante ans, mais les Juifs savent que cela est moins dangereux que de confier leur sécurité à quelqu’un d’autre. Très souvent, en Grande-Bretagne, en particulier lorsqu’ils sont confrontés à une écrasante majorité anti-israélienne qui est endémique dans nos médias de gauche et à la BBC, n’arrivons-nous pas à nous demander ce que nous aurions fait à leur place ? ».
-
Andrew Roberts : « La population du Royaume-Uni constituée de 63 millions de personnes, est neuf fois supérieure à celle d’Israël. En juillet 2006, pour prendre un exemple au hasard, le Hezbollah a franchi la frontière du Liban, pénétrant en Israël, tuant huit patrouilleurs israéliens sur sol israélien et en enlevant deux autres, et cet été-là, le Hezbollah a tiré quatre mille roquettes Katioucha sur Israël, tuant quarante trois civils de plus. Maintenant, si nous multiplions ces chiffres par neuf pour obtenir l’équivalent britannique, imaginez ce que nous ferions si une organisation terroriste basée au plus près de Calais faisait feu avec six mille roquettes sur le Sussex ou le Kent, tuant 87 civils britanniques, après avoir tué soixante-douze militaires britanniques lors d’une embuscade et après en avoir capturé dix-huit. Notre gouvernement ne reculerait devant rien pour protéger les sujets britanniques dans de telles circonstances ; et il aurait tout à fait raison. Pourquoi devrait-on s’attendre à ce que Israël se comporte différemment ? ».
-
Andrew Roberts : « Au cours de recherches pour mon dernier livre sur la Seconde Guerre mondiale, j’ai récemment visité Auschwitz. En marchant le long d’une rangée de baraquements et le long de la voie de garage du chemin de fer où leurs aïeuls avaient été obligés de travailler, où ils avaient été affamés, battus, gelés et gazés à mort, il y avait un groupe d’écoliers juifs, dont l’un portait sur son épaule le drapeau israélien, une étoile de David bleue sur fond blanc. C’était un spectacle très émouvant, car c’était l’indépendance souveraine qui était représentée par ce drapeau garantissant que l’obscénité de génocide - qui a tué six millions de personnes à Auschwitz et dans d’autres camps - n’arriverait jamais plus au peuple juif, auquel le reste de la civilisation doit tellement. J’ai dit au début que je vous parlais comme un historien et donc je déclare : aucun peuple dans l’Histoire n’a eu autant besoin du droit à l’autodéfense et à la légitimité que le peuple juif et Israël, et, c’est ce que nous demandons, nous les représentants de Initiative des Amis d’Israël, ici et aujourd’hui » (Fin des extraits adaptés du discours de l’historien et député Andrew Roberts devant le Parlement britannique).
-
-
Ce qui est particulièrement intéressant dans le discours d’Andrew Roberts, c’est qu’il révèle à quel point, depuis soixante ans, en Europe, le paradigme concernant Israël, a été inversé. Il a d’abord été inversé lors de la décolonisation, lors Mai 68 et avec la propagande de Desmond Tutu, du KGB et de l’OLP. Le paradigme concernant Israël est aujourd’hui inversé par la propagande musulmane. Autrefois très laïque et gauchiste, la « revendication palestinienne » est aujourd’hui devenue plus religieuse.
-
Comme l’a récemment écrit un auteur américain, il faudra encore soixante ans supplémentaires (au minimum…), avant de voir disparaître le paradigme inversé concernant Israël. Le discours d’Andrew Roberts que j’ai reproduit ci-dessus participe du vrai paradigme concernant Israël. Ce vrai paradigme, diffusez-le ! Faites connaître le discours du député et historien Andrew Roberts !
-
Michel Garroté
-

Écrit par : Patoucha | 07/01/2011

Les commentaires sont fermés.