30/08/2010

Photos from Gaza 2 photos de gaza!

La suite, toujours aussi intéressante!

gaza_16.jpg


gaza_17.jpggaza_18.jpggaza_19.jpggaza_20.jpggaza_21.jpggaza_22.jpggaza_23.jpggaza_24.jpggaza_25.jpggaza_26.jpggaza_27.jpggaza_28.jpggaza_29.jpggaza_30.jpggaza_31.jpggaza_32.jpggaza_33.jpggaza_34.jpggaza_35.jpggaza_36.jpg

10:39 Écrit par Rose Tel-aviv dans désinformation-information | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook

Commentaires

N'en jetez plus Rose :) Hamounia va encore dire que cela a été construit après l'opération "plomb durci".... MDR MDRRRRRRRR

Écrit par : Patoucha | 30/08/2010

Honte à Israël! Grands Dieux! Quelle ruine que Gaza?! Un taudis! LOLLLLLL

Écrit par : Patoucha | 30/08/2010

Désolé cela ne me fait pas rire, vous prenez des photos provenants de tas de pays en voie de dévelopement en afrique, amérique latine, asie et même dans certains pays europèens et vous en trouverez des masses qui montrent ce genre de quartier en général habités et fréquentés par des touristes, des gens très aisés. J'ai vu dernièrement un reportage sur haïti qui pourtant n'est pas réputé pour son niveau de vie élevé, des personnes qui ne manquaient vraiment de rien et habitaient dans un endroit aussi luxueux que celui-ci juste a côté de gens qui vivaient dans le dénuement le plus total. Alors vraiment pas mdr.

Écrit par : graindesel | 30/08/2010

En tournant la caméra d'un autre côté, on fait Aisheen.......
La vérité c'est dur à trouver! Ca se mérite.

Écrit par : Vincent Chabaud | 01/09/2010

Non, ça n'a rien de drôle.

Je comprends que la bourgeoisie puisse côtoyer la pauvreté mais suis étonné que les journalistes qui parlent de Gaza ne présentent que - si j'ose la caricature - la facette larmoyante d'une désolation infinie... alors que la réalité est bien plus complexe. Je pense même qu'on peut parler d'un travail de propagande qui anesthésie le sens critique que nous devrions avoir sur la région.

Le déséquilibre entre la réalité et leur présentation montre que les journalistes prennent parti. Dont acte et merci de cette information relative à leur travail de désinformation.

Écrit par : gerardh | 01/09/2010

Au fond ça me rappelle la grande intervention "Stairs" de Peter Greenaway à Genève au printemps 94. Greenaway avait fait poser un peu partout de petites estrades avec chaque fois un viseur qui découpait un cadre choisi dans le paysage urbain. L'actualité mondiale s'est malheureusement mêlée de dénaturer sa leçon de vision, puisque le génocide rwandais est intervenu à ce moment-là. Je suppose que tout un chacun ne ressentait pas les choses comme moi, mais ce contexte global-là me rendait "drôle" la proposition qu'on délègue en masse à un maître le cadrage de son regard - surtout pour n'observer que des choses innocentes et esthétiques.

Écrit par : Boris Borcic | 03/09/2010

"que tout un chacun ne ressentait pas les choses comme moi,"

Ce serait un exercice bien difficile, vu la manière de vous exprimer?!!!!!

Écrit par : Patoucha | 04/09/2010

Pour revenir sur mon sujet favori, que faut il faire pour appartenir à la catégorie "blogs invités", pourrions nous connaitre les modalités et règlements ?
Car vous vous trouvez ni dans les blogs invités, ni dans les blog citoyens, mais dans les blogs publics !
Pouvez-vous m'expliquer ?

Quand à Gaza, il est exacte que les milices du hamas ont un standing de vie très enviable, que les opposants politiques eux se font décapiter et mitrailler sans aucune forme de jugement, il est vrai que les quartiers sur les photos ont un prix élevé, même très élevé !

Écrit par : Corto | 06/09/2010

Il n'y a pire sourd... comme on dit. Vous vous êtes ici et là attachée à relever ce qui vous paraissait justifier un sarcasme sur mon expression, sans rien aborder de ce que je disais. Ce qui marque plus particulièrement votre mauvaise foi, c'est que ces passages ne sont pas au début : il vous a donc bien fallu déchiffrer ce qui précédait.

De surcroît, la phrase que vous citez est accordée à l'imparfait, il s'agissait donc de ne pas laisser entendre que mon sentiment était nécessairement partagé par les autres témoins de l'exposition. Rien à voir avec votre remarque qui suit.

Écrit par : Boris Borcic | 06/09/2010

Les commentaires sont fermés.