30/06/2010

17 Tamouz, jour de jeûne

Aujourd'hui en date hébraique est le 17 tamouz. Cette date est deux fois délicate car elle ouvre une période qui ira jusqu'au 9 Av (mois d'av) un autre jeûne du calendrier hébraïque.

Il y a plusieurs jeûnes rabbiniques en plus du célèbre Yom Kippour (lui noté dans la Torah), donc la différence essentielle de ces jeûnes c'est qu'il est ordonné par les rabbins, pas par la Torah.

Pourquoi ce jeûne? ce jeûne est un rappel de plusieurs malheurs qui arrivèrent au peuple juif (ouf Shlomo sand n'est pas là :-)))) Le premier c'est le jour oû les tables de la Loi tombèrent? des mains de Moïse, voyant les hébreux qui avait fabriqué le veau d'or. Donc c'est un rappel de la faute du Veau d'or.

Il y a eu 4 autres malheurs qui se passèrent le 17 Tamouz et qui vous le constatez font 5 malheurs comme les livres de la Torah.

http://www.modia.org/infos/etudes/tamouz.html


  1. L'offrande perpétuelle fut discontinuée pour la première fois de l'histoire, pendant le siège de Jérusalem avant la destruction du Premier Temple.

  2. Une brèche fut percée dans les murailles de Jérusalem, qui conduisit à la destruction du Second Temple.

  3. Apustamus, un officier grec de la période du Second Temple, fit brûler tous les séfarim dans le but d'éradiquer la Tora et ses fidèles.

  4. Une idole fut placée dans le Sanctuaire.

http://fr.wikipedia.org/wiki/17_Tammouz

fe0019-serefa.jpgCe jour n'est pas chômé donc tout le monde bosse et peu - sauf les religieux font ce jeûne.

Le mois Tamouz est un mois délicat, car il précède les 3 semaines d'endeuillements (là je vous passe les détails, car c'est compliqué) avant le 9av (jeûne en mémoire de la destruction du Temple).

Le calendrier Hébraïque a 12 mois, et l'année débute normalement en Tichri (Roch Hachana) mais certain considère que le début des mois est Nissan (à Pessah) dont celon les un nous sommes à la fin de l'année pour les autres au début...ou presque....mais Tamouz est le 4ème mois de l'année.

Moi, je n'aime pas les jeûnes :-)

surtout l'été. La poisse! il fait chaud, on a soif, mal à la tête!

http://www.galenai.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=1146

Comme tout les jeûnes ils se commencent la veille et se finit au soir, Le 17 tamouz est un peu plus souple, le jeûne commence dans la nuit et finirat à la tombée du soleil....

J'ai mis qq liens pour les courageux, qui veulent s'instruire, mais le site modia est pour les gens avertis, ou ayant un base de judaïsme, car c'est très compliqué, intéressant mais pas pour les débutants.

Bref, à partir de Tamouz, nous sommes censés faire "Techouvah" , techouvah c'est le retour, retour à la religion, et comme pour "le nouvel-an" (excusez- l'image) prendre des bonnes résolutions.

Normalement, décidez de s'améliorer...et tenir le coup toute l'année... :-)....

©rose.telaviv


16:31 Écrit par Rose Tel-aviv dans judaïsme | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook

Commentaires

Jacob Cohen "Le Printemps des SAYANIM" encore un juif "menteur" n'est-ce pas?

Interview de Jacob COHEN auteur de "LE PRINTEMPS DES SAYANIM", éditions l’HARMATTAN


Pourquoi ce titre ?

J’ai voulu que le terme « sayanim » apparaisse d’emblée et interpelle le lecteur. On se pose la question, et la définition se trouve juste dans les premières lignes de la 4e. La problématique est installée, sans faux-fuyants, et sans réserve.


Voulez-vous nous la rappeler ?


Les sayanim – informateurs en hébreu – sont des juifs de la diaspora qui, par « patriotisme », acceptent de collaborer ponctuellement avec le Mossad, ou autres institutions sionistes, leur apportant l’aide nécessaire dans le domaine de leur compétence.


Comment avez-vous eu l’idée d’écrire sur les sayanim ?


C’est la conjugaison de plusieurs éléments. La lecture de tout livre sérieux sur le Mossad montre l’importance essentielle de ces citoyens juifs qui décident de travailler pour les services secrets israéliens. Imaginez des dizaines de milliers d’agents, occupant des fonctions dans toutes les couches sociales, et qui obéissent au doigt et à l’œil au Mossad. Il est à noter que les auteurs anglo-saxons sont beaucoup plus prolifiques sur ce sujet.


Je suis d’assez près l’actualité proche-orientale, et je consulte les médias des 2 bords. Et je suis sidéré, presque fasciné, par la puissance médiatique du lobby pro-israélien. Et comment il arrive à faire rentrer dans les esprits, jusqu’à devenir des banalités admises, des concepts comme « la seule démocratie de la région », ou tellement aberrants, comme « assurer la sécurité d’Israël ».


Le fait de savoir que des sayanim sont en grande partie le moteur de cette propagande permet une lecture plus lucide et plus pertinente de l’actualité.


Est-ce une réalité ?


Je comprends le sens de la question. Je cite Gordon Thomas au début du livre. C’est un spécialiste reconnu des services secrets, en particulier du Mossad. Tellement reconnu qu’il a interviewé tous les chefs du Mossad depuis les années 60, et tous ont admis, en s’en glorifiant, l’apport crucial des sayanim à travers le monde.


Quel est leur nombre ?


En France ils seraient près de 3000. Ostrovski, ex-agent du Mossad, estime leur nombre à 3000 rien qu’à Londres. On peut imaginer leur importance aux Etats-Unis. Mais le « réservoir » est infini. Si on associe le Bnai Brit (franc-maçonnerie juive internationale), la WIZO (organisation internationale des femmes sionistes), les organisations judéo-sionistes nationales, comme l’UPJF, l’UEJF, le CRIF… en France, ainsi que les sympathisants, on arrive facilement au chiffre de un million de juifs prêts à travailler pour le Mossad.


Pouvez-vous citer un cas concret ?


Pour citer Victor Ostrovsky. Lorsque la France a construit une centrale nucléaire en Irak dans les années 70, des scientifiques irakiens étaient venus à Saclay pour se perfectionner. Le Mossad était bien sûr intéressé à les connaître pour pouvoir agir sur eux. N’importe quel autre service secret aurait eu besoin de moyens et de temps pour y arriver. Le Mossad s’est tout simplement adressé à un sayan qui travaillait à Saclay, et qui lui a fourni les dossiers complets. Après, c’était un jeu d’enfant de faire pression sur l’un d’eux.


Ces agents juifs n’interviennent-ils que dans des cas d’espionnage ?


Pas du tout. Les sayanim interviennent aussi et surtout dans les manipulations médiatiques. D’ailleurs le Mossad possède un département important, appelé le LAP, pour « guerre de propagande ». Il me revient un exemple historique. Rappelez-vous le film EXODUS. Il a réécrit l’histoire de 1948 et imposé la vision sioniste pour au moins une génération. En 1961, c’est le premier ministre israélien en personne qui a accueilli l’équipe du film à l’aéroport. C’est dire l’importance qu’on lui accordait.


Et plus récemment ?


Le cas le plus flagrant est celui du soldat israélien enlevé par le Hamas. Le réseau des sayanim à travers le monde a fait en sorte que son nom soit tellement matraqué que personne ou presque n’ignore son nom. Par ailleurs, son père a été reçu à plusieurs reprises par tous les dirigeants occidentaux, par le secrétaire général de l’ONU, par les autorités de l’Union européennes, de l’UNESCO, enfin le gratin mondial. Je rappelle qu’il s’agit d’un caporal d’une armée d’occupation. Quel autre prisonnier peut bénéficier d’une telle sollicitude internationale ? Et avoir son portrait géant sur l’édifice de la Mairie du 16e arrondissement ?


Dans quel but ?


Il s’agit de faire pénétrer dans l’opinion internationale qu’Israël a un « otage » aux mains du Hamas. Cela fait oublier les 11 000 prisonniers palestiniens détenus dans les geôles israéliennes. L’écrasante majorité d’entre eux sont des prisonniers politiques, c’est-à-dire condamnés pour leur lutte pacifique pour l’indépendance. Rappelons qu’Israël est le seul pays « démocratique » au monde qui applique la détention administrative : pouvoir emprisonner n’importe quel citoyen sans avocat, sans jugement, sans motif, sans limitation dans le temps.


Et c’est sur cette base que les forces d’occupation ont kidnappé, juste après l’enlèvement du soldat, 45 personnalités politiques du Hamas, en majorité des élus du peuple. Sans qu’elles aient rien à leur reprocher. Cela s’appelle des « représailles collectives » condamnées par le droit international, et rappelle le comportement de l’occupant nazi en France.


Ainsi, pendant que les médias nous matraquent avec le soldat « otage », on oublie le plus important, et le plus horrible.


Comment se fait-il qu’on ne parle pas beaucoup des sayanim ?


Cela reste un mystère. Comment des journalistes aguerris ont pu disserter sur Israël sans mettre sur le doigt sur cet aspect capital ! Je mets cela sur la puissance des sayanim qui ont réussi l’exploit de ne pas faire parler d’eux. Il ne faut pas oublier que la chape qui écrasait les médias pour diffuser la pensée unique favorable à Israël n’a commencé à se fissurer que depuis quelques années.
...................[lire l'article sur le site]

Que préconisez-vous, en conclusion ?


J’espère d’abord que ce livre ouvrira les yeux sur cette force puissante et insidieuse mise au service d’une idéologie de domination. Qu’il permette ensuite un décryptage plus pointu des événements. Et enfin qu’il favorise l’émergence de contre-pouvoirs.


Merci Mr. Cohen! A diffuser le plus possible! Heureusement qu'il y a de plus en plus de juifs honnêtes qui prennent leur courage et dénoncent des gens comme vous Rose le mensonge


http://www.alterinfo.net/Interview-de-Jacob-COHEN-auteur-de-LE-PRINTEMPS-DES-SAYANIM--editions-l-HARMATTAN_a47812.html

Écrit par : david | 01/07/2010

@david!
non, mais déjà lorsque je vois votre adresse émail, mais quel culot!
franchement, je croyais en avoir vu des vertes et des pas-mûres, mais vous êtes en train de surpasser les meilleurs des plus...malhonnêtes..
bref, ce bouquin, que je ne lirais pas, franchement ! et quand je pense à toutes les cellules dormantes de TERRORISTES! près à tuer, à poser des bombes, à se servir de leur propre enfants (mineur-bébé....tout est bon) pour "servir" leur cause sanguinaire
et vous machpro-.
vous osez débarquer, pour donner des leçons de morale...
non mais vous faites comment pour vous raser le matin?
AH ! oui, vous êtes UN barbu!! --AH.......je comprends!!! ^^

Écrit par : rose Telaviv | 01/07/2010

C'est qui ce david? encore le fameux Troll briand & ses X pseudos bidon?
Shootez-le rose ainsi il ira faire sa propagande ailleurs si on l'accepte!

Shabbat shalom

Écrit par : Patoucha | 03/07/2010

Les commentaires sont fermés.