24/06/2010

Boycotter Israël, c'est boycotter la paix

le soutien à Guilad Shalit a reporté un vif succès, mais la manifestation déplait aux médias, qui a zappé l'info. Comme d'hab.Les manifestants avaient des slogans clairs :

BOYCOTTER ISRAEL, c'est boycotter la paix!

Défendre Israël, c'est défendre la paix !

guilad1.jpg

quelques photos pour montrer que les personnes étaient nombreuses, calme et pacifique.

guilad2.jpgmessage d'un internaute:

4 années.

Qu'avons nous fait en 4 ans?
Passé des diplômes?
Trouvé un emploi?
Certains se sont mariés, d'autres se sont mis à la guitare, d'autres encore ont vu grandir leurs enfants, leurs frères, leurs sœurs.

Guilat lui, n'a jamais vu la lumière du jour.
Guilat a été enlevé, alors qu'il faisait son service en tant qu'appelé, par des islamistes du hamas. Ces hommes ont creusé un tunnel jusque sous le territoire israélien. Ces hommes sont sortis de terre, l'on arraché à sa vie, pour l'emmurer dans le silence.
Ce silence que son père refuse d'accepter.

Son père traverse le monde depuis 4 ans pour que les peuples libres tendent la main à ce franco-israélien.

Hier nous étions 15 000 à nous réunir pour ce jeune homme de 24 ans.

Quelques photos, quelques images pour lui dire que la France ne l'oublie pas

communiqué du CRIF

http://www.crif.org/?page=articles_display/detail&aid=20793&returnto=accueil/main&artyd=2

Organisé sous l’égide du CRIF avec le concours des organisations juives, le grand rassemblement de soutien à Gilad Shalit et à Israël qui a eu lieu le 22 juin 2010 en fin de journée, mais en plein soleil, au Trocadéro a connu un remarquable succès. Face au Parvis des Droits de l’Homme, entourant la statue du maréchal Foch, quelque 15 000 personnes étaient venues montrer, si besoin était, que l’otage franco-israélien Gilad Shalit n’est pas seul, qu’Israël, victime d’une campagne de délégitimation sans précédent, n’est pas seul.

Vers 19h30, tandis que sur la tribune, Gil Taïeb, grand ordonnateur de la soirée, Meyer Habib, Ariel Goldmann, Arié Bensemhoun, Francis Kalifat et Jean-Pierre Magnier s’affairent à régler les derniers détails, la foule commence à s’amasser, devenant rapidement compacte. Les drapeaux israéliens et français sont agités, des pancartes fustigeant le Hamas ou l’Iran. Un slogan est lancé : « Libérez Gilad Shalit. Hamas, terroriste, Iran complice ». Il sera repris tout au long de la soirée.
Au pied de la tribune, ceints de leur écharpe tricolore, des élus parisiens et des dirigeants politiques, parmi lesquels Serge Blisko, Pierre Shapira, Lynda Asmani, Karen Taïeb, Jean-Jacques Curiel forment une chaîne. Ils sont rapidement rejoints par Anne Hidalgo et Nicole Guedj. Face à eux, les jeunes des E.E.I.F. et de l’Habonim Dror, en tenue, s’installent accroupis à même le sol. On croirait le début d’une soirée « Feu de camp ». Une ovation salue la présence de cette belle jeunesse. « On est fier de vous ! » leur lance Gil Taïeb.
Vers 20h30, Gil Taïeb donne le coup d’envoi. Sa voix est ferme, grave : «  Voilà quatre ans que Gilad a été enlevé sur le territoire même de l’État d’Israël. Depuis 1460 jours, il est abandonné. Où sont les ONG ? Où sont les articles de presse exigeant sa libération ? Quand il s’agit d’Israël, on est toujours prêt à condamner et à boycotter. Alors qu’avec le Hamas, on se montre compréhensif et c’est le laisser-faire ! » La foule hurle « Hou, hou, hou ». Et Gil Taïeb de poursuivre : « Israël est la seule démocratie du Moyen-Orient, nous devons lui affirmer ici notre soutien et adresser un grand message à l’humanité en disant à tous : Réveillez-vous ! ». L’orateur conclut son propos en fustigeant notamment Roland Dumas pour ses récents propos.
Contre toute attente, ce n’est pas un tribun qui lui succède, mais la troupe Adama qui lance un « Hava Naguila » endiablé suivi d’un pot pourri de grands tubes israéliens. La foule reprend en chœur. Les élus parisiens entament un pas de danse, un début de hora. Lynda Asmani lance « Ani medabereth ivrit » et reprend avec fougue les refrains. On croit voir une femme voilée dans la foule. En réalité, c’est une manifestante qui a recouvert sa tête d’un drapeau israélien.
Sur la tribune, tandis que prennent place quatre porte-drapeaux, deux israéliens et deux français, des représentants des amis chrétiens d’Israël, blancs et noirs côte à côte, font résonner, en forme de délivrance, le son du chofar. C’est impressionnant. Puis, le président du CRIF, Richard Prasquier, premier orateur institutionnel de la soirée, prend place. Il est visiblement très ému. « Gilad Shalit a passé quatre ans de sa vie en captivité. Un sixième de sa vie ! Nous ne savons rien, c’est pourquoi nous redoutons tout…L’idéologie des ravisseurs est, hélas inscrite dans leur charte : tous les Juifs sont des ennemis qu’il faut tuer ». Richard Prasquier rend hommage à Siona pour son action constante en faveur de Gilad Shalit et au président de la République, Nicolas Sarkozy. Pour le président du CRIF, renvoyer dos à dos Israël et le Hamas est une ignominie. Fustigeant la terreur islamiste et la tendance de certains à faire croire que le Hamas appartient au camp des héros de la liberté, le président du CRIF revient sur l’affaire de la flottille, sur le déshonneur des supposées organisations humanitaires présentes à bord et sur la catastrophe alimentaire imaginaire à Gaza. « Dans la flottille, il y avait aussi de véritables terroristes islamistes décidés à tuer et à se faire tuer ». Et Richard Prasquier de conclure : « Trop, c’est trop ! Car ce qui est en cause, ce n’est pas seulement le boycott, mais la délégitimation d’Israël. Nous ne laisserons pas faire ! ».
Sur l’écran géant installé près du podium, des chansons écrites par des chanteurs israéliens en l’honneur de Gilad Shalit sont proposées. Puis c’est autour du courageux maire du 16ème arrondissement de Paris, Claude Goasguen, ami fidèle d’Israël, de prendre la parole. « En Israël, il n’y a pas d’otages, il y a des prisonniers…Le Hamas, c’est une bande de terroristes…N’ayons pas peur du combat que nous menons, il est juste ». Et Claude Goasguen de fustiger tout à la fois le Premier ministre turc, le président fasciste de l’Iran et le Hezbollah avant de lancer : « Je suis fier d’être ici, d’être un allié indéfectible d’Israël ».
Après la projection d’une vidéo montrant successivement Gilad Shalit et son père, Noam et après un court message de Bertrand Delanoë, maire de Paris, en déplacement à l’étranger, c’est Anne Hidalgo, première adjointe, qui monte à la tribune. « Nous sommes victimes d’une grande désinformation…La liberté de Gilad, c’est aussi notre liberté…Nous faisons Gilad Shalit citoyen d’honneur de la ville de Paris ». Après un message sur grand écran de Patrick Bruel, c’est au tour de Julien Dray, député PS de l’Essonne, de monter à la tribune : « Nous ne devons avoir aucune hésitation, aucun doute dans ce combat. Les adversaires d’Israël n’ont d’autre but que de le détruire…L’antisémitisme moderne c’est l’antisionisme. C’est inacceptable ! ». Les vidéos succèdent aux orateurs dans un véritable show bien construit. Voici à présent un film qui montre le véritable visage de la flottille et de ses « humanitaire » haineux.
Pour Claude Lanzman, c’est le Hamas qui appelle à l’éradication de l’État juif qui est le premier responsable du blocus de Gaza. Dans son propos, le cinéaste attaquera le rapport Goldstone et citera Jean-Paul Sartre pour étayer ses arguments. « Gaza n’est pas affamée ! Détracteurs d’Israël, vous mentez ! Les soldats de Tsahal ont le droit de tirer si leur vie est en danger…Les aboyeurs ont d’ailleurs compris et mettent une sourdine à leurs prétentions… Honte à la déprogrammation d’un film israélien par le circuit de distribution Utopia ». Et Claude Lanzman de conclure : « Nous ne permettront pas ces attaques d’Israël ».
Lui succédant, Bernard-Henri Lévy est très applaudi. Il met en avant dans un discours prononcé d’une voix forte et ferme, l’imposture de la flottille, l’exemplarité de la démocratie israélienne, les conventions internationales bafouées. Il montre du doigt les « idiots utiles » qui ont refusé de faire passer un message de la famille de Gilad Shalit. Et puis, pourquoi, comme on le fit pour Ingrid Bétancourt, ne place-t-on pas le portrait de l’otage franco-israélien sur le fronton de l’Hôtel-de-Ville de Paris ? Et BHL de se gausser des « petits dialecticiens de comptoir que nous entendons gloser ».
Voici à présent Marek Halter avec sa belle barbe de patriarche et de sage. « Nous aimons Israël car c’est un peuple qui a combattu pour sa liberté. Il n’a pas reçu son État sur un plateau d’argent ! ». Et Marek Halter, qui rappelle qu’il a tenu en son temps compagnie à la famille Shalit sous la tente qu’elle avait dressée en Israël,  de reprocher aux Palestiniens leurs marchandages : « Vous n’avez pas honte ! Une vie est une vie, c’est dans le Coran. Et vous demandez mille vies en échange d’une seule ! À croire que vous n’avez pas une haute opinion de la valeur de la vie de vos concitoyens ! »
Et voici Enrico Macias qui, dit-il, sait mieux chanter que discourir mais qui tient à affirmer : « Les Droits de l’Homme doivent être les mêmes pour tous ! ». Le philosophe Alain Finkielkraut, qui sera un peu sifflé pour certains passages de son discours, notamment lorsqu’il critique les implantations, reste sur les positions qui sont les siennes avec la crainte qu’à terme, on soit conduit à un État binational.
Pour lui, les Israéliens sont tombés naïvement dans un piège. « La haine planétaire d’Israël est le nouveau visage de l’antisémitisme. Comment ne pas réagir face au boycott et à des propos comme : « Israël, casse-toi, la Palestine n’est pas à toi » ». Pour le philosophe, il faut dire : « Nous sommes tous des sionistes ! »
Le Grand rabbin de France, Gilles Bernheim, absent de Paris, a exprimé sa solidarité par le biais d’un petit film vidéo. Le Grand rabbin de Paris, David Messas est, lui, à la tribune et lance : « Je suis très fier de la communauté juive de Paris, de son militantisme et de son cœur si attaché à Israël ». Il fait chanter « Kol Aolam Koulo » et « Ossé chalom » concluant par : « N’ayons pas peur ! »
Pour rester dans le domaine des représentants religieux, c’est au tour de Monseigneur Beau du Clos des Bernardins de se dire scandalisé par « le pêché contre Dieu qui est commis par les ennemis d’Israël » et d’appeler à la paix sur Jérusalem.
Pierre Besnaïnou, président du FSJU, de l’Appel Unifié et de la Fondation du Judaïsme Français, pour sa part, fustige fermement Roland Dumas et les hommes politiques français qui critiquent Israël. Il s’en prend également aux médias. « La protection d’Israël, c’est la protection des Juifs du monde entier » Il suggère la constitution d’une flottille israélienne à la rencontre de Gilad Shalit et conclut par un vibrant « Vive Israël ! Vive Jérusalem ».
Tandis que devant la tribune, les éclaireurs installent 1460 bougies qui écrivent en français et en hébreu le nom de Gilad Shalit et que, la nuit tombant eu à peu, le public, de son côté, a allumé des lampions qu’il brandit comme lors des concerts des grandes stars, le président du Consistoire Central, Joël Mergui prend la parole. Il fait référence, lui aussi à Ingrid Bétancourt et lance : « Je vous demande d’être mobilisés en permanence ». C’est au tour de l’ambassadeur d’Israël en France, Dany Shek, qui achève sa mission en septembre prochain, de prendre la parole. Il fustige le rôle de la Croix Rouge et, s’adressant aux détracteurs d’Israël, leur lance : « Vous perdez votre temps ! Nous ne lâcherons pas ! Votre approche est archaïque ! »
Il revient au président Prasquier de conclure. Il rend hommage à Haïm Musicant, directeur général du CRIF et au staff du CRIF, à l’ABSI et à Gil Taïeb, à Jean-Pierre Magnier et Jean-Luc Darmon, aux volontaires du SPCJ, aux forces de police et aux mouvements de jeunesse. La tribune et la foule se mettent ensuite au garde à vous lorsque le baryton David Séréro entonne une « Marseillaise » somptueuse reprise en chœur avec fougue. Et c’est à Rika Zaraï qu’il revient de lancer l’ « Hatikva », chant d’espérance du peuple juif, qui conclut cette très belle, très émouvante et très rassurante manifestation.
Il est bien entendu difficile de citer les très nombreuses personnalités présentes à ce magnifique rassemblement. Citons en vrac et en nous excusant des oublis involontaires : la plupart des membres du Bureau Exécutif et du Comité Directeur du CRIF, Roger Cukierman, ancien président,  Élie Chouraqui, Samy Ravel, Anne-Marie Revcolevski, Alexis Govcyian et une forte délégation des Arméniens de France, Guy Konopnicki, Paul-Loup Sulitzer, Philippe Karsenty, Arielle Schwab, le général israélien Yossi Ben Hanan, héros des guerres d’Israël ou encore Éric Raoult qui fera aussi une brève apparition à la tribune. Le rassemblement a pris fin vers 23 heures. Un grand bravo aux organisateurs.
Photo : D.R.
(rédigé par Jean-Pierre Allali)


le diaporama en entier pour ton article envoyé par François Célier notre intervenant qui a pris les photos pour le crif.

guilad3.jpg

guilad4.jpg
guilad5.jpg

guilad7.jpgRub FkTal's Photosguilad6.jpg

09:06 Écrit par Rose Tel-aviv dans Politique | Lien permanent | Commentaires (22) |  Facebook

Commentaires

bien sûr bien sûr..
Il y a 10'000 prionniers palestiens dans les geôles israéliennes dont des dizaines de mineurs. Vous allez aussi manifester? Car finalement, c'est la même tragédie non?
Et puis arrêter SVP, vous ne voyez pas qu'Israël n'a plus aucune crédibilité, et que chaque nouveau gémissement agace un peu plus? Que croyez-vous, susciter de la compassion? Encore? Toujours? pour l'éternité?
Arrêter de massacrer les Palestiniens
Rendez-leur leur Terre et leurs biens
Arrêter d'attaquer vos voisins dès qu'ils deviennent un rival économique.
et peut-être qu'on vous reprendra, un peu, au sérieux.
Victime professionnelle est une vocation qui lasse vite le spectateur

--------

Ndrose:
j'aime beaucoup les gens "qui se donnent bonne conscience" .......lol
je vais répondre de manière indirecte à votre question sur une note ...revenez plus tard!!

Écrit par : pilo | 24/06/2010

Vous me faites rire merci

La paix pour Israël et seulement Israël et ses alliés

C'est la blague du jour

Écrit par : mouchkito | 24/06/2010

moi aussi vous me faîtes doucement rigoler, la paix? vous n'en voulez pas, enfin plutôt votre notion de la paix : Israël rayée de la carte.
Alors votre bonne blague, c'est le mot "paix" dans votre bouche!

Écrit par : rose Telaviv | 24/06/2010

Réponse au commentaire suivant:
Il y a 10'000 prionniers palestiens dans les geôles israéliennes dont des dizaines de mineurs. Réponse :" Le gouvernement Israëlien est encore bien bon! Voila ce qu'il faudrait, suppression de toutes les visites, suppression du droit à l'étude et à l'éducation, suppression de la télévision, suppression des fêtes musulmanes,droit à l'éclairage réduit au minimum, suppression du droit de visite de la Croix Rouge, comme ça ils seront presque à égalité avec Guilad Shalit que personne n'a vu depuis 4 ans !! Mon programme vous convient ? J'en ai encore une bonne dose dans la musette!

Écrit par : Herz-Antonio | 24/06/2010

si l'ensemble des détracteurs d'Israël veut raison garder, ne serait-ce qu'un instant, je les mets au défi de prouver par n'importe quel support, à leur choix "les millions de morts palestiniens" sur lesquels ils s'épanchent! Halte à la désinformation. Les Jordaniens ont tué 10000 Palestiniens armés en septembre 1970, c'est le fameux septembre noir. Les phalanges chrétiennes, échappant au contrôle de Sharon, entrent dans Sabra et Chatilla et massacrent sans discernement plus de 1500 personnes sans défense, ce fut atroce.
Maintenant qu'il y ait des morts dans les guerres d'Israël, de défense ou d'attaque, c'est vrai, mais pour les proportions, ne pas confondre le zéro et l'infini!!vous ne prétendez pas nous donner des leçons!Aidez nous plutôt à instaurer la paix sur Terre

Écrit par : Ari Ben Canaan | 24/06/2010

@ pilo

"Il y a 10'000 prionniers palestiens dans les geôles israéliennes dont des dizaines de mineurs. Vous allez aussi manifester?"

Certainement pas, je n'ai pas pour habitude de fricoter avec des antisémites qu'ils soient rouge-bruns-vert, pro hamas ou pro hizbollah.

"Et puis arrêter SVP, vous ne voyez pas qu'Israël n'a plus aucune crédibilité,"

Personne ne cherche à vous convaincre de la crédibilité de l'Etat d'Israël, on ne fait pas boire un âne qui n'a pas soif. "

"et que chaque nouveau gémissement agace un peu plus?"

Pour l'instant, les seuls glapissements qu'il m'est donné d'entendre proviennent des "humanitaires" et du hamas. Syndrome Jeanne d'Arc ?

"Que croyez-vous, susciter de la compassion?"

Perso, de votre compassion, je m'assoie dessus et si cela peut vous rassurer, il en va de même pour plus de 75 % des Israéliens.

"Toujours? pour l'éternité?"

Là, c'est votre problème de conscience et votre histoire. Cela dit, vous n'avez pas choisi vos géniteurs, je vous le concède.

Écrit par : Giona | 24/06/2010

y a des commentaires qui font chaud au coeur :-) merci giona ;-)

Écrit par : rose Telaviv | 24/06/2010

en reponse a "bien sûr bien sûr...Il y a 10'000 prionniers palestiens dans les geôles israéliennes dont des dizaines de mineurs." etc....
Je vois dans vos propos que le simple delire de la haine, sans fondements, sans arguments, sans intelligence ou meme esprit. Je suis pret a parier que vous n`avez jamais les pieds en Israel, n`avez aucun lien avec les "palestiniens" dont vous vous foutez comme de votre 1e chemise. La seule chose qui vous anime c`est la haine du juif, mais mettez-vous dans la tete, Vous et vos copains (cad, tous ceux qui reagissent dans les medias sans savoir de quoi ils parlent) qui passez votre temps a cracher sur Israel et les juifs comme des zombies decerebres et assoiffes de sang, oui mettez-vous dans la tete que nous sommes chez NOUS sur NOTRE Terre en Israel et que les criminels que vous soutenez, tout comme vous devront s`en accomoder. Alors il suffit maintenant de lire ou d`entendre vos hurlements de nazillons (musulmans ou pas d`ailleurs). Vous ne nous faites pas peur, nous resisterons et nous defendrons pour notre droit a vivre libres et debouts, ici en Israel, maintenant et a jamais. Vous voulez aider les "palestiniens"?, allez voir le roi de Jordanie et demandez lui de changer le nom de son pays en Palestine puisque 80% de la population y compris la reine, sont palestiniens. Demandez aux libanais d`arreter leur racisme envers ces refugies. Demandez a l`Egypte pourquoi Sadate n`a pas voulu de Gaza dans les accords de paix de 1977. Pourquoi la Jordanie a renonce a la Judee-Samarie sans demander qu`il puisse s`agir la des bases d`un futur eventuel etat palestinien? Occupez vous des musulmans massacres au Darfour, des opposants au regime iranien, occupez-vous des chretiens massacres dans les pays islamistes, exigez de votre copain Erdogan (ce neo-otomaniste allume des neurones) qu`il arrete les mesures de retorsions et les massacres contre les Kurdes, y compris hors de Turquie et aussi a la Syrie de devenir un regime democratique. J`oubliais, (il est certainement de vos amis,) le dictateur-fou du Venezuela ou encore l`autre malade du Soudan, voila des causes a defendre et pour le reste, FOUTEZ-NOUS LA PAIX, ON VOUS A RIEN DEMANDE, MELEZ VOUS DE VOS OIGNONS, DE VOS CORSES OU DE VOS BASQUES OU DE VOS BRETONS, et surtout, surtout, abstenez-vous de nous envoyer encore vos inepsies, elles ne seront meme plus lues.

Écrit par : ori | 24/06/2010

j'ai rajouté le lien complet avec les photos
http://www.aschkel.info/article-diaporama-de-la-manifestation-pour-la-liberation-de-guilad-52893606.html

Écrit par : rose Telaviv | 24/06/2010

Un grand bravo et un grand soutien a la réponse faite a l antisémite de service! Le plus grave c'est que ce genre de personne ose a présent dire haut et fort ce qu il pense convaincu d' etre entendu et compris et cela si peu de temps après la seconde G.M, c est reparti encore une fois et de plus belle!
Prions pour Israël

Écrit par : Nana | 25/06/2010

Le droit à l'existence et à la PAIX d'Israël sont inaliénables. Des hommes et des femmes, pourtant goyim comme moi, se lèveront si nécessaire pour soutenir le peuple d'Israël.
Que l'Etat d'Israël pense à son peuple quand il prend des décisions, afin qu'elles soient meilleures. Qu'il se rappelle aussi qu'il ne peut, au bout du bout, compter que sur lui-même et sur ses amis de par le monde.
Longue vie et Paix à Israël, et à ses voisins.

Écrit par : lecomte | 25/06/2010

Bien sûr qu'il faut soutenir Israël becs et ongles ! Bien sûr qu'il faut barrer la route à ceux qui, à la faveur des blocages et des provocations, veulent remettre en cause son existence !

Mais pour autant, et comme le disent si bien Elie Barnavi et Bernard-Henry Lévy, Israël ne doit pas se réfugier dans un autisme politique qui consiste à ne pas vouloir prendre humainement et équitablement en compte la totalité du problème régional.

Je pense pour ma part que du côté israélien, une logique interne bien menée, une "vérité" aussi impérieuse soit-elle et s'appuyant de surcroît sur une sagesse qui nous vient du fond des âges, ne valent rien si elles se révèlent incapable se s'harmoniser avec celles d'en face.
Ceci est également vrai pour ceux parmi les Palestiniens qui s'enferment en circuit fermé et sans la moindre nuance, dans leur propre logique interne.

Ceci pour dire que plusieurs vérités peuvent coexister ; confrontées l'une à l'autre, elles ne méritent d'être défendues que si elles cultivent conjointement et respectivement le sens du compromis.

Écrit par : Santo Cappon | 25/06/2010

Israel est un état colonial et doit etre traité comme un état colonial.
C'est le dernier de notre époque et qui est soutenu par les grandes puissances occidentales.

Israel disparaitra de la même façon que l'Afrique du sud d'Apartheid, dans la honte et peut etre même avec un massacre de colon sioniste.

Quand à Shalit, cet animal colonialiste qui comme d'autres a fait une épuration éthnique de cette terre au nom du peuple auto élu, si j'étais un palestinien, je l'aurais pendu après l'avoir lynché.

Merci de poster ce message. Il est l'expression de la pensée de la majorité des gens la planète.



.................
RdRose,
j'aime bien les gens sincèrement malhonnête : etre poli, y a tjours un pt' coté marrant...
"svp rose, postez mon message, moi je parle pour tout le monde, car la majorité des gens pensent comme moi"
non mais vous êtes un peu nombriliste mon cher.
- A- Israël est un Etat LEGITIME

b- la majorité , oui, des islamistes, des antisémites pensent comme vous, mais est-ce la majorité des gens' ? j'aime à croire que non
OUf!

Écrit par : Omid Irani | 25/06/2010

"Quand à Shalit, cet animal colonialiste"écrit un certain Omid Irani.
Pas étonnant de lire dans vos "écrits" que Guilad est ramené au stade animal.
Les nazis ne parlaient pas autrement des Juifs, en nous qualifiant de "sous-hommes". Votre qualificatif reflète( vomit) votre antisémitisme viscéral.
Avec vos expressions "peuple auto élu", vous faites un véritable appel au meurtre,et vous vous prenez pour la " majorité des gens de la planète ".Misérable complexe de puissance! Et l'on sait comment des gens ont fini aux poubelles de l'histoire. Votre histoire c'est celle de la haine,du
nombrilisme, et de la sauvagerie des dictateurs de la petite pensée.
Un conseil , retournez en Iran, le pays dont vous êtes sûrement originaire, ce pays dont les dirigeants tuent les manifestantes a tir tendu,pendent les homosexuels,qui affament le peuple,et qui leur donne la religion et le fanatisme pour pain quotidien.

Écrit par : HazakVéematz | 25/06/2010

Franchement, vous nous saoûlez avec vos lamentations...
vous massacrez des gens depuis 60 ans, femmes et enfants compris, et vous vous offusquez que vos victimes osent se rebeller, et vous combattre.
Le droit de défendre sa Terre par la lutte armée est un droit reconnu par l'Histoire et accessoirement par le droit international, ne vous en déplaise.
Vous êtes une puissance occupante, point barre!
Vous êtes l'agresseur, le bourreau, tout vos beaux discours et vos manipulations ne peuvent changer les faits.
vous voulez d'autres faits:
1947: La création de l'Etat d'Israël est décidée lors d'un vote entaché de tricherie à l'ONU (les Occidentaux ont forcé les petits pays clients à voter pour).

- 1948 : Plus de 800'000 Palestiniens sont déportés dans l'une des plus terribles opérations de nettoyage ethnique jamais réalisées.

- 1956 / 1967 / 1973: guerres israélo-arabes.

- 1982 : Invasion du Liban, plus de 15'000 civils libanais et palestiniens tués.

- 1987: l'Intifada des pierres. 400 Palestiniens tués, l'armée a reçu pour ordre de « briser les os » des Palestiniens. Elle obéit avec zèle.

- 2000: Intifada al-Aqsa: plus de 5300 Palestiniens tués, dont plus de 85% de civils, parmi lesquels environ 1000 enfants (33'000 blessés).

- 2006: Attaque du Liban: 1'200 morts, tous des civils, et.... une soixantaine de combattants du Hebzollah tués.

- 2009: Gaza: opération « Plomb durci »: 1400 morts, dont 773 civils, parmi lesquels 320 enfants et 109 femmes. Et…. 330 résistants palestiniens tués.

Franchement, vous nous saoûlez avec vos lamentations!

...................

RdRose,
c'est l'hopitâl qui se fout de la charité, je n'ai pas le temps mainteanant mais je sortirais les chiffres, comme ca vous aurez le temps de préparez vos mouchoirs.
Et si qq1 se lamente...ben,c 'est vous.
vous êtes en train de pleurnicher, vous plaindre et passez votre temps à accuser les autres...

Écrit par : pilo | 25/06/2010

Cessez avec le chantage de l'antisémitisme.

Je suis autant antisémite que Norman Finkelstein, Noam Chomsky ou Hannah Arendt.
Ce sont les sionistes qui ont réduit au stade d'animal les palestiniens. Ce sont eux qui ont fait une épuration éthnique comme les nazis de la terre palestinienne de ses arabes, le "Liebensland" version juifiste.

Ce sont eux qui ont comme les nazis fait des des camps de concentrations "Gaza et Cisjordanie et j'en passe les Sabra Chatilla et Jenine". Ce sont encore eux qui veulent l'espace vitale pour les juifistes sionistes, et une terre pure sans goyim, croyant comme les nazi à la théorie des races. Race arienne nazie contre la race élu juive.

Israel n'a aucune légitimité ni morale, ni légale ni rien du tout.
Israel doit disparaitre pour le bien de l'humanité.

Je suis JUIF, Iranien, totalement anti sioniste, contrairement a vous, je peux me regarder dans une glace, je n'ai pas volé la terre d'un peuple, sa maison, je n'ai pas détruit ses champs, je n'ai pas tué ses enfants, ses pères et mères car il n'étaient pas juifs.
Dans 30 ans, je serais moi et les gens comme moi une fierté du judaisme et des juifs et vous la honte comme les nazis.

Publiez ce message, je n'ai aucune envie de me solidariser comme un mouton au sioniste par pure instinct tribal et animal.



..............
RdRose
pourquoi vous ne postez pas vos salades, non , vos salamaleks sur le blog de ftelina ? ici c'est pas le site therevioniste.com!!!
et puis arrêtez de dire n'importe quoi!
Hannah Arendt antisémite? non mais vous lisez des livres en japonais et vous ne le parlez pas c'est ca? !! ??
non, pcq Ou je ne lis pas les mêmes phrases que vous...ou alors ...je ne sais pas...mais franchement...? non alors vous prenez un livre, vous avez lu le titre "antisémitisme" et puis vous avez fait la corrélation entre l'auteure et le titre.
Vous saviez qu'entre il y avait des pages qu'il faut lire ? non mais laissez tomber, les 3 neurones (dont 2 on la grippe) qui vous servent de cerveau...ce n'est pas suffisant.

Et question gémissement, franchement, j'aimerais arriver à votre niveau, pour cela pas de doute, vous êtes Champion du monde!!!
quand à votre pseudo judaïcité, pour pouvoir justifier vos propos débiles, faites moi rire.

Et moi et mon miroir, on a décidé qu'on était très jolie aujourd'hui....et c'est pas seulement l'avis du miroir.

Et puis j'en ai marre de vos "publiez ce message" mais m-r-d- franchement, je dois en plus me farcir de lire vos conneries, et vos ordres, si je les publiais, me servirais de papier chiotte, et le summum, c'est que je suis responsable - de vos commentaires débiles!

........ouais pis renseignement pris, vous êtes aussi juif que Papin...vraiment vous nous prenez pour des cons?

Écrit par : Omid Irani | 25/06/2010

L'esprit de la dhimmitude vient encore de se manifester.

Écrit par : HazakVéematz | 25/06/2010

Petit rappel des faits .
La guerre d'agression des dictatures arabes, héritières de l'impérialisme britannique contre l'Etat d'Israel encore dans son berceau,s'est accompagné de L'EXPULSION DE PLUS D'UN MILLION DE JUIFS de ces pays du Machrek( vous savez où cela se trouve ?).
Ces pays artificiellement créés par l'ancien occupant britannique ont viré manu militari ces Juifs, qui pour la plupart étaient là,bien avant les envahisseurs musulmans .Ces Juifs avaient été massacrés,spoliés,dépouillés, et attendent encore encore leur indemnisations de la part de ceux qui sont frappés d'amnésie internationale. Il y a eu eu donc un échange de populations, comme après le conflit de 39/45. Point barre. Ces Juifs ne se sont pas transformés en pleurnicheurs, et ne sont pas devenus des réfugiés par hérédité. Ils ont été intégrés en Israël, et ne vivent pas, eux, des subsides et de la mendicité internationale.Alors ne nous faites pas pleurer dans les chaumières,pour des gens qui n'avaient jamais revendiqué le droit à une quelconque revendication nationale du temps où ils étaient sous les souverainetés égyptiennes ou jordaniennes.Car ils se sont découverts palestiniens, ex-abrupto et ex-nihilo.Le nom de palestine a été inventé pour des raisons de démagogie inhérente à la rue arabe.Et que ce terme avait été de création grecque , inventé par l'Empereur Titus pour déjudaïser le Royaume d'Israël.Etonnant que ceux qui se revendiquent palestiniens, se référent aux anciens empires et ennemis d'Israël, empires passés par pertes et profits de l'histoire.Et,en tant que "Juif", vous devez savoir,que tous ces empires ont disparu de la surface de la terre, et qu'il n'en reste que des traces dans les musées.
Quant à vos références au soi-disant racisme d'Israêl, vous devez être un fervent partisan des théories raciales de Shlomo Sand.Théories appuyant la notion de peuple sur des bases raciales et génétiques.
Comme quoi il ne suffit pas d'aligner des chiffres, mais qu'il faut surtout réfléchir, connaitre l'histoire, et ne pas avoir une vision cyclopéenne des phénomènes un peu complexes.

Écrit par : HazakVéematz | 25/06/2010

Ce que je constate au travers de ce blog, au demeurant bien présente, c`est la haine. Je sais je reviens dessus, mais contrairement aux élucubrations citees plus haut, je ne me lamente pas, loin s`en faut, je vous avertie car les lendemains qui déchantent ce sera pour vous!. Je vais donc livrer ma pensee profonde et devoiler ce que je pense avoir ete nos erreurs a nous juifs et surtout israeliens depuis quelques annees.
la 1e est signee Ben Gurion: ne pas avoir expulse les "palestiniens d`Israel en rétorsion aux juifs expulses manu militari (et sans leurs biens) du Magreb ou du yemen pour ne citer qu`eux.
A trop vouloir donner dans l`éthique et l`humanisme, on voit le résultat aujourd`hui....
(pour mémoire celui qui crache qu`il y a eu 800.000 palestiniens expulses en 1948 devrait relire ses cours d`histoire (si tant est qu`il sache lire...), ils ont en effet recu l`ordre de la Jordanie, de l`Egype, de la Syrie, du Liban, de l`Arabie Saoudite de quitter Israel sur le champ pour quelques jours, le temps de "jeter les juifs a la mer". 800.000 cons sont partis. Ceux qui sont restes sont devenus ce qu`il est commun d`appeler des arabes israeliens (dont certains sont meme deputes a la Knesset (ca vous emmerde ca car ca contrecarre votre delire sur l`apartheid - relisez le sens des mots dans le dictionnaire; en prime en Afrique du Sud, pays roi de l`apartheid, justement aucun noir n`etait elu, c`etait bien la l`un des problemes), dont une de ces traitres qui telle la isabella allende s`est empressee d`etre sur le marmara....(j`espere qu`elle sera dechue de sa cotoyennete israelienne et expulsee, comme cela vous pourrez consoler ses geigneries).
La 2e erreur vient de Moshe Dayan (vous voyez que je sais critiquer mon propre gouvernement sioniste), celle d`avoir autorise le retour des arabes apres la guerre de 1967. Sans cela on ne parlerait meme pas de territoires occupes et l`affaire serait bouclee, dumoins en interne depuis des lustres (sans compter les vies sauvees).
Faut-il vous rappeler pour seul exemple en 1948, lors d`un autre partage celebre apres la colonisation britannique: celles des Indes en l`Inde et le Pakistan avec les millions de personnes transferees d`un territoire a l autre (appelez cela de l epuration ethnique si vous voulez) pour eviter un surcroit de massacres inutiles (dont certains en plus des guerres ont eu lieu sans que personne ne s`en emeuve non plus d`ailleurs: c`est vrai des indous, des sikhs et des musulmans, merde, une fois de plus pas de juifs sanguinaires....).
La 3e vient de notre gouvernement actuel en liaison avec la "flottilla". Au lieu d`araisonner ces bateaux avec retenue et d`acheminer les containers a gaza, nous eussions mieux fait de couler toute la flotille. Apres tout qu`on ait tue 9 terroristes ou 600, le resultat aux yeux du monde eu ete le meme, et en prime nous aurions assis notre autorite et cela aurait dissuade les autres de vouloir armer (dans les 2 sens) une nouvelle flotilla de fous de dieu et debiles brun-vert-rouge decerebres.
Vous voyez, nous aussi on commet des erreurs, mais au moins on ne peut pas nous taxer de racistes, car c`est par exces d`humanisme. Nous sommes assoifes de vie et de liberte. Nous aimons nos enfants plus que tout. L`exact oppose de l`islam et de sa soumission a la mort et au martyr.
Donc je reviens dans la conclusion et je ne cesserai de la marteler partout ou je le pourrai: la paix a laquelle nous aspirons depuis 63 ans est possible. elle est a portee de main: que tous ceux qui veulent etre palestinien et vivre en palestine traversent le jourdain et demandent a Abdallah de reconnaitre son pays comme la vraie palestine.
Au dela de cela, il n`est pas de l`interet des palestiniens de faire la paix (d`ailleurs ils ne la demandent plus), comment detourneraient-ils les aides (par milliards) de l~UE, des USA et de l`ONU. Les pays arabes non plus, ils seraient obliges d`affronter les difficultes dans leur propre pays. C`est toujours tellement plus facile de voir l`aiguille dans les cheveux de l`autre que la poutre dans son oeil...
Allez les judeophobes et autres juifs honteux, demain c`est chabbath, et on va encore etre assez cons pour prier pour la paix et votre prosperite.
Decidement on en a fait des erreurs, il est temps de corriger tout cela. He, il est ou notre nouveau leader? J`espere plus tres loin. Am Israel Hai!

Écrit par : ori | 25/06/2010

Salamalek est l'equivalent de : Chalom aleykhem




-----
NdRose
http://dictionnaire.sensagent.com/salamalec/fr-fr/
pour moi salamalec est un terme assez péjoratif signifiant plutot, des blablas vide de sens

Écrit par : Abd Alouadoud | 25/06/2010

Je viens de voir le diaporama de cette manif : Il n'y a que de vieux shnocks...

Écrit par : Abd Alouadoud | 25/06/2010

Bravo pour l'illustration de ce billet! Il n'y a que les photos et les vidéos pour en mettre plein la figure à ces illettrés islamisto-racisto-antisémites comme le troll soi-disant juif iraniens dont je crois reconnaître le style et les répétitions. Je n'ai pas le temps de lui répondre personnellement mais je laisse ce qui suit... c'est plus rapide :)

"version juifiste". Cela n'existe que dans la tête de ceux dont le fondement de leur religion est LA TAQQYA.....

Version islamiste: mai/juin 2010

Ukraine : Un bambin de cinq ans égorgé comme un agneau aux cris de “Allah Akbar”

Les talibans pendent un petit garçon de 7 ans pour punir son grand-père

Pays-Bas : persécutions des apostats de l’Islam

Canada : Condamné à perpétuité pour avoir tué sa fille qui refusait de porter le hidjab

Assassinats anti-chrétiens en Turquie . "Seul l'islam est en cause".

http://monde-info.blogspot.com/2010/06/assassinats-anti-chretiens-en-turquie.html

Pakistan : A la conférence sur l’islam ils ont dit que “si on épouse ou viole une non-musulmanes, on aura 70 vierges au paradis”

Maroc : Facebook sert à persécuter les convertis chrétiens
------------


Le Hamas a gonflé le nombre de morts.
22 janvier 2009
By La Rédaction

Le Hamas a gonflé le bilan des victimes, selon un médecin gazaoui de l’hôpital Shiffa. Interviewé par le journal italien Corriere della Sera, ce dernier a indiqué que le Hamas a obligé les équipes médicales à exagérer les chiffres, et que le bilan réel serait compris entre 500 et 600 victimes, soit la moitié des 1.330 morts annoncés officiellement.

Le nombre de Palestiniens tués lors de l’opération israélienne « Plomb durci » n’a pas excédé cinq ou six cents personnes, selon Lorenzo Cremonesi, correspondant du quotidien italien Corriere della sera. Cremonesi a basé son reportage sur des visites dans les hôpitaux de la bande de Gaza, ainsi que des entretiens avec les familles des victimes.

Il estime également le nombre de blessés à beaucoup moins de 5000 personnes, comme annoncé par le Hamas et répété par les Nations unies et la Croix rouge à Gaza.

« Il suffit de se rendre dans différents hôpitaux de la bande de Gaza pour comprendre que les nombres ne s’additionnent pas ».

A l’hôpital européen de Rafah, l’une des installations qui devait être utilisées pour les blessés de la « guerre des tunnels », de nombreux lits étaient vides, selon Cremonesi. Une situation similaire est observée à l’Hôpital Nasser de Khan Younis, et à l’hôpital privé d’Amal où, toujours selon Cremonesi, 5 lits étaient occupés sur 150 disponibles.

Cremonesi a interviewé des Gazaouis faisant écho de l’accent mis par Israël pour expliquer que le Hamas utilisait des civils comme bouclier humain. Un des habitants se souvient avoir vu des civils à Gaza tirant sur des hommes du Hamas et du Djihad islamique en criant : « Partez, dégagez d’ici! Vous voulez que les Israéliens nous tuent tous? Vous voulez que nos enfants meurent sous les bombes? Prenez vos armes et vos missiles avec vous ».

« Traitres, collaborateurs, espions du Fatah, vous êtes des lâches! Les soldats de la guerre sainte vous puniront. Et de toute façon, vous mourrez tous, comme nous. Le paradis nous attend si nous nous battons contre les Juifs sionistes. Ne voulez vous vraiment pas mourir avec nous? » répondait les fanatiques du Hamas.

D’autres Palestiniens ont dit à Cremonesi que des activistes du Hamas se déguisaient en infirmiers et conduisaient des ambulances. Une femme, Um Abdullah, 48 ans, a notamment expliqué que le Hamas utilisait des immeubles des Nations unies comme base de lancement de leurs roquettes.

Cremonesi a par ailleurs rapporté qu’il avait rencontré des difficultés pour rassembler des preuves, la population locale étant « terrifiée » par le Hamas.

Témoignage d’une palestinienne

Nirmeen Kharme est une mère de famille vivant dans la ville de Gaza.(...) Nous avons des stocks de nourriture.(...) Nous avons l’habitude de ce genre de situation.Gaza n’est pas un endroit pour élever des enfants… »

Cette mère de famille estime que le Hamas est en partie responsable de la situation. « Je n’ai jamais été partisane du Hamas et ne le serai jamais. Aujourd’hui, seule la nouvelle génération du Hamas se bat dans les rues. Où sont les autres ? Personne ne le sait. Ce n’est pas à nous de payer à leur place. Nul ne peut dire si le Hamas sortira renforcé de cette guerre. J’espère que non. J’aimerais tellement pouvoir vivre, simplement, comme un être humain… »

Témoignage d’un étudiant iranien

Un étudiant iranien a tenu des propos surprenants sur le régime de son pays sur les ondes d’une radio israelienne. Le jeune homme, qui n’a évidemment pas révélé sa véritable identité, a déclaré d’emblée qu’il avait honte de dire qu’Ahmadinejad était son président et que le régime iranien actuel constituait une menace pour la paix mondiale. Concernant le conflit à Gaza, il a estimé : “Le Hamas est une organisation terroriste et Israël a tous les droits de se défendre”. Et de souligner : “Le Hamas tire des missiles en se réfugiant derrière les civils. Que peut faire Israël ?”

Inutile de préciser qu’Oumid, nom d’emprunt, ne vit plus en Iran : il s’est réfugié il y a trois ans en Grande Bretagne et sa voix a été déformée pour que les autorités de son pays ne puissent pas l’identifier.

Oumid a affirmé : “Je ne suis pas le seul, loin de là, à avoir une telle opinion. Un grand nombre de mes camarades, qui ont étudié avec moi à l’université, partagent mon point de vue et s’opposent au régime iranien”.

Oumid a encore indiqué que le mouvement d’opposition au pouvoir prenait de l’ampleur en Iran mais bien entendu, la presse locale n’en parlait pas. Il a rappelé que la dernière révolte des étudiants, il y a dix ans, avait été réprimée brutalement par le régime en place. “Depuis, celui qui ose protester ouvertement, reste en prison jusqu’à la fin de ses jours à moins qu’il ne se retrouve dans le quartier des condamnés à mort”.

Il a encore expliqué : “La démocratie iranienne est très sélective. Si vous voulez manifester contre Israël ou les États-Unis, vous êtes libres d’agir à votre guise. Mais il est impossible de protester contre le pouvoir”.

Oumid correspond depuis deux ans, sur Internet, avec une étudiante israélienne de l’université Bar Ilan qui recherchait un interlocuteur dans un pays appartenant à l’Axe du Mal. Cette dernière a raconté qu’elle avait eu l’occasion de s’entretenir avec beaucoup de gens qui s’opposaient au régime actuel en Iran. “Nous avons parlé de la situation à Gaza et tous savent qu’Israël a lancé son opération pour se protéger”.

Oumid avait une autre raison de quitter l’Iran: alors qu’il préparait sa maitrise en chimie, le gouvernement lui a proposé de participer à son programme nucléaire. Lorsqu’il a refusé, les autorités ont pris des mesures contre lui et ont fermé l’entreprise qu’il avait créée. Oumid, contraint à présent de rester en exil, souhaite rentrer chez lui mais il sait que cela ne sera possible qu’après un changement de régime en Iran. Ce qui ne semble pas imminent…

Écrit par : Patoucha | 26/06/2010

Les commentaires sont fermés.