20/06/2010

A cinq heures de Paris, de Leon Prudovsky (2008)

A cinq heures de Paris, de Leon Prudovsky (2008), ce film qui a été d'abord déprogrammé est remis à l'affiche en France, je ne l'ai pas vu....mais je vous encourage à aller voir le film, qui paraît-il est sympa.

J'espère qu'il sera bientôt programmé dans vos contrées!

Synopsis :

Yigal est un chauffeur de taxi qui aime la bonne chanson française. Lina est professeur de musique. Elle rêvait de devenir pianiste concertiste, mais la vie en a décidé autrement et elle s'est habituée à vivre sans rêves. Yigal lui aussi a renoncé à ses rêves... ou presque. Il lui en reste un : visiter Paris. Pour cela, il doit juste faire face à sa peur panique de l’avion. Ces deux solitudes, laissées pour compte et perdues dans la ville, vont se rencontrer et s’aimer..... Alors,  soudain, la vie va se mettre à ressembler à un film de Claude Lelouch, et même la banlieue ouvrière de Bat Yam va réussir à ressembler, un peu, à Paris…


Leon Prudovsky est né en 1978 à Saint-Pétersbourg et a immigré en Israël à l'âge de 13 ans. Il est diplômé du département Film et Télévision de l’Université de Tel-Aviv. Son projet de fin d’études, le court métrage « Dark Night », a été nominé aux prix de l’Académie israélienne du meilleur film étudiant en 2005 et a remporté de nombreux prix dans les festivals du film de Venise, Jérusalem, Pékin, Palm Springs, Bucarest... «A cinq heures de Paris» est son premier long-métrage. Il a été présenté au Festival International du Film de Toronto.

je vous encourage à parcourir le blog de sandrine pour ces actu ciné. israélien...
Source : http://israelicinema.canalblog.com/archives/p10-10.html

Commentaires du jury : « Nous avons aimé le traitement sophistiqué de cette histoire simple, très mature pour un premier film, le style et la délicatesse avec laquelle le réalisateur traite de la complexité de la relation amoureuse, le charme la profondeur de son regard sur cette romance contemporaine. Le film démontre une admirable attention aux détails, doublée d’une sensibilité et d’une sincérité rares. Nous sommes convaincus qu'il va conquérir le cœur du public, comme il a convaincu le notre. ».
44993651_p.jpg

13:26 Écrit par Rose Tel-aviv dans cinéma | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

Les commentaires sont fermés.