16/06/2010

le Choc des photos

Alors que tous s'apprêtent à changer la définition du dictionnaire du mot humaniste.

je me demandais si vous aviez vu ces photos.photo1.jpg On y voit un soldat israélien se faire tabasser.

Bien entendu on peu se demander si les pseudo-humanistes devaient les recevoir avec des fleurs.

Mais nous avons vu que beaucoup "des humanistes" étaient venu pour  mourir en martyr.


photo3.jpgje ne mettrais pas toute le photos en ligne....

je finirais pas cette caricature, pour essayer de rester digne dans la tourmente.

 

On reproche, enfin plusieurs commentaires reprochaient aux juifs et aux israéliens de se faire passer pour des victimes.

Je pense que d'abord, les palestiniens essayent de se faire passer pour des victimes.

Mais il y a un règle pour reconnaître les victimes des coupables, assez simple. Je ne me souviens pas que les israéliens ont dit qu'ils étaient des victimes. Ils ont simplement expliquésqu'ils s'y étaient mal préparés.

Je ne vois pas là, l'attitude de coupable qui essayent de rejeter la faute sur les autres.

Les humanistes ont criés au scandale, çà à bien marché.

Mais pour faire le parrallèlisme avec l'actu suisse. En tant que suisse vous avez du remarquer à quel point c'est difficile de négocier avec des arabes, avec des chefs de clan, avec des personnes d'une autre culture, d'une autre mentalité. Le fait est que la vie m'a aussi appris, que l'honnêté, la droiture, la sincèrité ne sont pas toujours des attitudes gagnantes avec des gens malhonnêtes et de mauvaise-foi.

Alors je crois que ce que c'est passé est triste, que cela ne devrait pas se reproduire, mais la faiblesse dans un monde de brute est considéré, comme un défaut qui peut mener à la mort. Et il est hors de question de se laisser tuer les bras-croisés.

http://www.juif.org/defense-israel/130879,gabi-ashkenazi-les-soldats-ont-agit-correctement.php


10:10 Écrit par Rose Tel-aviv dans Israël | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook

Commentaires

bonjour,

Je connais Israël de l'intérieur puisque je suis israélienne. Il n'y a pas de coupables ni de victimes, tous sont parfois coupables, parfois victimes, suivant les circonstances. La différence essentielle entre les uns et les autres : combien d'israéliens juifs et combien d'arabes dans le monde ? TOUT plaide en faveur du plus grand nombre, hélas.

Écrit par : ferrand | 16/06/2010

je suis bien d'accord avec vous, pour l'instant , c'est surtout le règne des plus nombreux, ils sont plus nombreux, donc on pensent qu'ils ont raison

Écrit par : rose Telaviv | 17/06/2010

Rose ce qui compte c'est la qualité non la quantité.

Écrit par : jk | 17/06/2010

Jk, sans doute! Mais, dans le cas qui nous préoccupe, tomber à cinq sur un homme désarmé ce n'est pas la même paire de manche! J'ai vu ces photos! C'est immonde de lâcheté. Même en temps de guerre on ne fait pas cela à un prisonnier! Ces "humanitaires" méritent de passer devant les Tribunaux! Qu'attendent les Israéliens pour faire valoir leur droit?!

Écrit par : Patoucha | 17/06/2010

Certes, c'est de la lâcheté!

Écrit par : jk | 17/06/2010

Les commentaires sont fermés.