13/06/2010

Zeruya Shalev Ecrivain israélienne

Je ne sais pas si vous connaissez mais je vous encourage à lire Zeruya Shalev.

C'est une écrivain-e israélienne, blessée lors d'un attentat en 2004. Elle sortira son livre, qu'elle était en train d'écrire une année plus tard "late family", j'ai lu vie amoureuse et mari et femme.

Z. Shalev y dépend un monde féminin, très cahotique frisant l'indécence et est un regard très dure, sur les relations hommes-femmes.

Mais le plaisir de la découverte, je vous le laisse. J'ai lu ces livres, il y a un moment déjà et je garde un souvenir confus mais fort de l'atmosphère lourde et chaude à la fois.

Elle y décrit la vie de couple. Difficile. Avec pour fond Israël, qui n'est ici qu'un décor comme un autre, des histoires qui peuvent se passer partout ailleurs. Mais frisson garanti, vous en sortirez transformé !

encore un article pour vous mettre l'eau à la bouche:

http://fr.jpost.com/servlet/Satellite?pagename=JFrench/JPArticle/ShowFull&cid=1268045686272


Biographie de Zeruya Shalev sur Evene,

http://www.evene.fr/celebre/biographie/zeruya-shalev-23179.php

Née dans un kibboutz en Galilée, Zeruya Shalev fait des études bibliques. Elle vit à Jérusalem avec son troisième mari, l'écrivain Eyal Maged, leur fils et leurs enfants respectifs d'unions antérieures. Zeruya Shalev est éditrice aux éditions Keshet. Son premier roman, 'Dancing, Standing Still', publié sans succès en 1993, est suivi de 'Vie amoureuse' (1997, traduit en 2000). Le livre, qui déclenche un vrai scandale en Israël, se retrouve en tête des classements, et obtient le Golden Book Prize de l'Union des éditeurs et le Ashman Prize. Il est traduit dans une quinzaine de langues. 'Mari et femme' (2000-2002) remporte le même succès international. En France, le livre est sélectionné pour le prix Femina Etranger 2002 et est inclus dans la 'Liste des 200 meilleurs livres de la décennie' de la Fnac. 'Mari et femme' raconte, par le monologue intérieur de la narratrice, le naufrage d'un couple, posant la question de la tyrannie de l'amour et du bien-fondé du sacrifice. En 2005, 'Late Family', roman sur la désintégration et la reconstitution d'une famille, semble en grande partie basé sur les expériences personnelles de l'auteur. L'oeuvre de Zeruya Shalev nous parle du monde intérieur émotionnel et toute référence politique y est absente.
Outre des romans, Zeruya Shalev a également publié un recueil de poésie 'An Easy Target for Snipers' (1989) ainsi qu'un livre pour enfants, 'Mama's Best Boy' (2001).

743550_2875313.jpgMari et femme.

Naama et son mari Oudi ne sont ni heureux ni malheureux. Une vie de couple bien réglée, une fille de dix ans, des métiers satisfaisants, guide touristique dans le désert pour lui et assistante sociale pour elle. Une vie ordinaire, en apparence. Jusqu'à ce matin où Oudi ne parvient pas à se lever. Ses jambes ne lui obéissent plus, ses membres inférieurs sont paralysés. Lorsque le verdict des médecins tombe - le trouble est de nature psychosomatique -, la mécanique de leur existence s'est déjà déréglée de manière irréversible ...

http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/shalev-zeruya/mari-et-femme,743550.aspx

vie-amoureuse-zeruya-shalev-L-1.jpegVie amoureuse

Editions Gallimard "Du monde entier", 2001
-------------
http://passiondeslivres.over-blog.com/article-16868398.html

Voici donc Zeruya Shalev,une auteur réputée comme étant la chef de file de la nouvelle littérature israélienne. Ce roman fit scandale dès sa parution et pour cause ! 

Elle met en scène les ravages de la passion amoureuse chez la narratrice qui tombe soudainement amoureuse d'un ami de son père, un vieillard lubrique n'éprouvant aucun sentiment. Du jour au lendemain, elle quitte tout, études, mari et famille pour vivre une passion clandestine avec Arieh...dont la femme vient de mourir. 

Shalev décrit de manière très crue les scènes de sexe ...dans la cabine d'essayage d'un magasin...et dans les toilettes de la chambre d'hôpital où se meurt la femme d'Arieh...et enfin dans la chambre de la défunte lorsque la Yaara, la narratrice, est retenue prisonnière lors des cérémonies de deuil...

alors bonne lecture!!

11:53 Écrit par Rose Tel-aviv dans Culture | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook

Commentaires

viva maroc shaloum salam

.-----------

NdrOse

On s'amuse bien?

Écrit par : ahmad | 15/06/2010

Les commentaires sont fermés.