26/05/2010

Amnesty critique le Hamas et le Fatah

Une nouvelle transmise un  peu tardivement, mais toujours intéressante.

Les exécutions auxquelles a procédé le Hamas à Gaza sont «déplorables»

15 avril 2010

Amnesty International a condamné ce jeudi 15 avril 2010 l'exécution de deux Palestiniens qui a eu lieu à Gaza, à l'aube de ce même jour, à l'initiative du gouvernement de facto du Hamas. Les deux hommes avaient été déclarés coupables en 2009 par des tribunaux militaires à Gaza de « collaboration » avec l'armée israélienne et de participation à un meurtre.

« Ces exécutions constituent une mesure profondément rétrograde. Il s'agit des premières exécutions depuis 2005 et nous sommes vivement préoccupés pour les autres prisonniers palestiniens condamnés à mort par des tribunaux militaires à Gaza, a fait savoir Hassiba Hadj Sahraoui, directrice adjointe du programme Moyen-Orient et Afrique du Nord d'Amnesty International. Nous déplorons que ces hommes aient été reconnus coupables au terme de procédures militaires iniques. »....

http://www.amnesty.org/fr/news-and-updates/executions-hamas-gaza-deplorable-2010-04-15


Incroyable ! Amnesty International critique violemment Fatah et Hamas

Rédigé par JSS  avec l'amaible autorisation de jssnews.com

סימון סלם

http://jssnews.com/2010/05/25/incroyable-amnesty-international-critique-violemment-fatah-et-hamas/

Mais que se passe t-il à Amnesty International ?

L’organisation non gouvernementale, en charge des Droits de l’Homme, critique aujourd’hui violemment le Hamas et le Fatah. Dans un rapport publié aujourd’hui sur leur site internet, ils écrivent:

Durant l’opération Plomb durci, l’offensive militaire lancée par Israël qui a duré 22 jours avant de se terminer le 18 janvier, les forces de sécurité du Hamas et les milices de la bande de Gaza ont continué à tirer sans discrimination des roquettes et des obus de mortier en direction d’Israël. Dans la bande de Gaza, ils ont enlevé des opposants politiques et d’anciens détenus soupçonnés de « collaboration » avec les services israéliens du renseignement ; certains ont été sommairement exécutés, d’autres ont été battus ou blessés par des coups de feu tirés dans les jambes. Tout au long de l’année, les forces de sécurité de l’Autorité palestinienne en Cisjordanie, ainsi que celles du Hamas et les milices dans la bande de Gaza, ont maintenu arbitrairement en détention des centaines de membres ou de sympathisants de factions rivales, sans inculpation ni jugement ; de nombreux prisonniers ont été maltraités ou même torturés. Les organismes de sécurité de l’Autorité palestinienne en Cisjordanie et ceux du gouvernement de facto du Hamas à Gaza ont fait usage d’une force excessive contre leurs rivaux armés et provoqué la mort d’un certain nombre de civils. L’Autorité palestinienne en Cisjordanie et le Hamas à Gaza continuaient d’imposer des restrictions à la liberté d’expression. Dix-sept personnes ont été condamnées à mort par des tribunaux militaires en Cisjordanie et dans la bande de Gaza. Aucune exécution n’a eu lieu.


Bon, cette dernière information est fausse puisque pas plus tard que la semaine dernière, 3 personnes ont étés exécutés à Gaza… Mais l’essentiel est ailleurs!

A présent, et ce n’est pas pour dire, mais quels médias va reprendre ces informations ? Et que ce passera t-il quand un rapport, beaucoup moins violent et toujours aussi honnête, paraitra sur Israël?  Je vous le donne en mille !

10:19 Écrit par Rose Tel-aviv dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook

Commentaires

"Mais que se passe t-il à Amnesty International ?"

Rien de plus que business as usual dans le marigot des ONG ! Amnesty International se coupe volontairement un doigt histoire de pouvoir conserver le reste de sa main. En d'autres termes, une recherche désespérée de gagner, à faible coût médiatique, un minimum de crédibilité puisque du devenir des "palestiniens" et des arabes plus généralement personne n'en a plus rien à foutre et n'en attend certainement rien de bon car la sauvagerie inter-palestinienne qu'Amnesty Intl fait soudainement semblant de découvrir n'est que l'ADN de cette identité palestinienne vendue en kit à un public acquis et pétri de ressentiments à l'égard des valeurs occidentales.----

-------------
NdRose, j'ai lu que Dieudonné avait droit de paroles pour liberté d'expression, ce qui veut dire en gros que nous aussi nous avons notre liberté d'expression.
Tout cela pour dire que je suis heureuse de laisser votre commentaire tel-quel.

Écrit par : Giona | 26/05/2010

Les commentaires sont fermés.