18/05/2010

shavouot, ou la fête des semailles

Demain soir, c'est Shavouot, la fête des semailles. Comme toutes les fêtes juives, la fête commencera un peu avant le début du coucher du soleil, et durera 25h, jusqu'à l'apparaissement des 3étoiles dans le ciel.

Je vais tenter de vous expliquer cette fête, qu'il s'agit d'une note personnelle. Et je souligne que je ne suis pas rabbin mdr!

Shavouot est appelée par certains la pentecôte juive,   pour moi cela prête à confusion. Les deux fêtes sont différentes. Il faut savoir aussi que les fêtes juvies ont toujours beaucoup de noms différents, que dès fois on s'y emmêle les doigts ;-)


Shavouot, vient de Shavouah, la semaine. Parceque la fête se déroule 7 semaines après Pessah (7*7=49jours) et Shavouot se déroule le 50ème jour.

C'est le jour du Don de la TORAH sur le Mont-Sinai. On honore la fête en décorant la Synagogue par des fleurs et on mange des douceurs, les plus religieux  (ou les plus courageux !) vont étudier la Torah toute la nuit.

chavouot22.jpg

Bien que l'évênement est historique, c'est une fête un peu délaissée. Car il y a peu de mistvots (obligations religieuses) liées à la fête.
La plupart des juifs, se contenteront de manger des cheesecake et du miel (voir recette ci-dessous). Cette fête est liée au Temple* où - à son époque- il convenait de faire un pélerinage; le Temple étant détruit, je crois que l'on se sent un peu perdu par rapport à cette fête.

C'est une fête historique, car le Don de la Torah, c'est le commencement du peuple juif (n'en déplaise à Shlomo Sand). C'est le fondement de son identité propre. Le Peuple juif est né avec la spécificité de ses lois.

Chaque fête est liée à une histoire du Tanakh (Bible hébraïque) et cette histoire est celle de Ruth. Je n'aime pas cette histoire. Parmis les femmes du Tanakh, Ruth m'agace particulièrement, cette femme soumise, affable qui n'a aucune volonté, sauf celle de suivre sa belle-mère, se voit transformée en héroîne.
Pour en savoir plus:
http://www.modia.org/tora/nakh/ruth.html

J'aime les personnages moins lisses, Tamar est une femme plus emblématique du Tanakh, mais on pourra en reparler.

Mais cette fête, vous la connaissez surtout par son célèbre CHEESECAKE, qui a traversé les âges et les frontières.

Deux recettes que j'ai trouvée sur internet, ci-dessous et ici http://kefisrael.com/2010/05/14/tourte-aux-3-fromages-pour-chavouot/

car j'ai perdu la mienne dans mes multiples démménagements :-(

Pour 6 personnes Vous devez disposer d’un moule à bord haut d'environ 22 cm de diamètre. INGREDIENTS • 600 g de fromage blanc frais • 20 cl de crème fraîche épaisse • 180 g de sucre en poudre • 3 œufs • 200 g de Speculoos • 60 g de beurre fondu • 1 cuillère à soupe de sirop d'érable • 1 cuillère à café d'extrait de vanille • 1 cuillère à café de cannelle • 1 pincée de sel AVANT DE SE METTRE A L’OUVRAGE Faites de la place dans votre réfrigérateur pour accueillir le moule. Préchauffez le four à 150°C (th. 5). Faites fondre le beurre sur feu très doux. Disposez du papier sulfurisé au fond de votre moule. LA RECETTE Ecrasez les biscuits au mixer, ou dans un torchon à l'aide d'un rouleau à pâtisserie, sans les réduire en poudre pour autant. Dans une grande jatte, mélangez bien les biscuits écrasés au beurre fondu.

Tapissez le fond du moule protégé de son papier sulfurisé et tassez fortement à l'aide d'un verre à pied rond, large et plat. Appuyez pour atteindre une épaisseur de biscuits écrasés de 5 mm à 1 cm. Fouettez rapidement le fromage blanc et la crème fraîche. Un fouet manuel garantira la consistance vaporeuse des ingrédients ; un mixer électrique vous donnera pleinement satisfaction. Ajoutez le sel, le sucre et, un à un, les œufs. Versez le sirop d'érable, la vanille et la cannelle. Versez ce mélange dans le moule et mettez au four environ 35 min. Le dessus du gâteau doit être très légèrement brun en fin de cuisson. COMMENT SERVIR Laissez tiédir puis conservez au frais, dans la place prévue au début de la recette ! Le cheesecake peut être servi avec des fraises nature coupées en deux disposées sur le dessus.

erratum: la fête commence ce soir 18 mai désolée et finira demain, puisque j'ai écris cette note en avance :-) je me suis emmélée les doigts ;-)
Je vous dis, Hag sameah (bonne fête) pour les uns et Bon appetit (pour les autres) !


pour ceux qui veulent en savoir plus :
  • http://fr.wikipedia.org/wiki/Chavouot
  • http://www.un-echo-israel.net/Presentation-de-Shavouot
  • http://www.fr.chabad.org/library/article_cdo/aid/672413/jewish/Quest-ce-que-Chavouot160.htm
  • Pour les plus avancés: http://www.akadem.org/sommaire/themes/liturgie/2/8/module_6048.php

Hag sameah,

un pensée pour :
Guilad otage depuis 1422 jours

©rose.telaviv
Shalit1.jpg&w=480&h=210&zc=1

10:43 Écrit par Rose Tel-aviv dans Spiritualités | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook

Commentaires

@ Rose

Je vous saurais gré de me clarifier pour quelles raisons les fêtes juives telles que Pessah & Shavoout ont leur correspondantes en christianisme: Pâques & Pentcôte.

Todah
---------
NdRose,
pour moi il n'y a pas de correspondance juste des noms, mais ce serait intéressant de faire une note sur ce sujet, j'essayerais !

Écrit par : Code | 18/05/2010

Femme Rabbine cela existe ex. Pauline Bebe (judaïsme libéral)
http://www.cjl-paris.org/cjl/paulinebebe.php

Écrit par : Code | 18/05/2010

Code, Quelle question?!!!!!

"Je vous saurais gré de me clarifier pour quelles raisons les fêtes juives telles que Pessah & Shavoout ont leur correspondantes en christianisme: Pâques & Pentcôte."

Tout simplement parce que le Christianisme s'est inspiré en grande partie de la Torah. L'Islam, lui, a tout raflé au passage. Ce qui en un mot rappelle l'adage " Le dernier remplit son panier" :))))))))))

"La Torah désigne donc stricto sensu la première section du Tanakh — les cinq premiers livres de la Bible hébraïque — mais le terme est également employé pour désigner tant la loi écrite (Torah SheBeKtav) que la loi orale (Torah SHeBe'Al Pe), qui contient l'ensemble des enseignements juifs religieux à travers l'histoire, incluant la Mishnah, le Talmud, le Midrash, et d'autres. Néanmoins, la Torah dans le Judaïsme forme un tout. En effet, elle n'est pas interprétable sans s'aider de la Guémara, et toute autre interprétation de la Torah autre que celle que fait la Loi Orale n'est pas une lecture correcte. Cela s'explique par la transmission d'une Loi Orale sur le mont Sinaï au même titre que la Loi Écrite (Torah) qui sont complémentaires et indissociables.

Hé oui! Les Juifs libéraux existent!

Écrit par : Patoucha | 20/05/2010

Les commentaires sont fermés.