13/05/2010

les juifs et l'argent, du mythe à la réalité

D'après un article de Vision d'Israël n0 54, dossier "les juifs et l'argent" Du mythe à la réalité par Haim Ouizeman.

L'article étant long, j'ai adapté librement l'article...

Du mythe à la réalité. le mythe du juif usurier...ou comment le mythe perdure à travers les siècles.

Il faut remonter loin pour trouver une légende bien enraçinée...

 


Philip IV le bel (1268-1314) et Charles V (1338-1380) préascrivent la confiscation des biens appartenant aux juifs " les juifs sont en passent d'épuiser à bref délai, les richesses des chrétiens...les chrétiens eux-mêmes, si nécessaire seront contraints par censure ecclésiastique sans appel de cesser tout commerce avec eux...Nous décrétons qu'il convient d'obliger les juifs à s'acquitter envers les églises des dîmes et des offrandes ...de telle sorte que les églises ne soient point lésées" canon 67 du concile de latran 1215

En 1276, le roi St-Louis pourtant opposé au prêt à intérêt se trouve contraint d'en adopter les principes: " le peuple ne pouvant vivre sans prêt, ...il faut mieux que les juifs déjà damnés exercent l'office de cette damnation, plutôt que certains chrétiens qui , se faisant, opprimeraient le peuple d'usures encore plus lourdes". Par ailleurs, le concile de Narbonne (1277) impose à la communauté juive l'usure, le port de la rouelle1 (ancêtre de la triste étoile jaune).

Ces histoires enraçinent le mythe du Juif usurier et avide d'exploiter son prochain. Image d'épinal reprise dans la littératiure. Shylok réclamant " sa livre de chari" (marchand de venise-shakespeare) est un éloquent archétype de l'usurier juif. D'autres le suive ou le précède: Le "juif de Malte" (ch.Marlowe) , Charles Dickens avec Fagin le juif, passé maître dans l'art d'enseigner aux enfants le vol à la tire ets une caricature influencée par la vie d'Isaac Ikey Salomon.

http://en.wikipedia.org/wiki/Ikey_Solomon

Comment un homme peut-il devenir la représentantion d'un peuple? Comment assimile-t-on une image éronnée  à toute une religion ? Comment  colle-t-on -------------à toute un groupe de personne?

Comment en est-on arrivé à cette image du juif abominable?

Les 3 Patriarches d'Israël, Avraham, Isaac et Jacob , hommes partis de rien - selon René Cassin- ne jouissent que de la bénédiction divine et le rapport personnel étroitement entretenus avec D-i-eu. Leur travail acharné et la conscience de leur responsabilité à l'égard de leur famille constituent l'expression de cette adhésion.

Avraham refuse la proposition alléchante du roi de Sodome, (Gen.14,21) : "Donne moi les personnes, et les biens, garde-les pour toi"; la réponse du Patriarche est clair : " ...fût-ce un fil, fût-ce la courroie d'un sandale, je ne prendrai rien de ce qui est à toi...."  (Gen. 14,23)

Isaac, constitue le paradigme hébraïque de la volonté extraite du labeur agraire, face à l'adversité du milieu géographique et social: "Isaac sema dans ce pays-là et recueillit, cette même année, au centuple" (Gen. 26.12-13). Résultat de la bénédiction divine sur lui. Cette richesse extérieure provoque un sentiment de jalousie (Gen.26,28) et les philistins demandent son expulsion. Plu tard conscient que cette richesse vient d'une bénédiction divine, les philistins finissent par conclure une alliance avec lui.

Quand à Jacob, il bénéfice de la bénédiction de son père Isaac. Objet de haine et de jalousie de la part de son frère Esaü (Gen.27,41) il parvient à faire la paix ensuite avec lui.

Les patriarches en tirent jamais profit de leur fortune mais la conserveront pour leur descendant afin d'ériger le Tabernacle et ses ustensiles. La thésaurisation est ici désintéressée.

Si Joseph engrange le blé de l'Egypte, ce n'est que dans l'intrêter de sauver le peuple et non dans le but de s'enrichir.

En hébreu, les mots "OSHER" (richesse et abondance) et "MASSER" (dîme) sont construits sur la même raçine, pour mieux signifier que l'abondance, la manne est dispensée au jour le jour, prend sa source dans les mondes supérieurs [ex.16,4-5](cf. Rashi sur Deut.16). L'abondance est assurée à celui qui offre la dîme de tous ses biens. Tout juif devrait donner 10% à 20% de ses revenus pour la Tsedaka (bienfaisance).

995991432.jpgCréancier et intérêts se traduisent en hébreu par NOSHE (affaiblissant ou oublieux) et par NESHEKH (morsure de serpent) . La tradition juive considère cette morsure comme une torture morale dépassant les outrances physiques et doit être, radicalement bannie d'Israël.

Ezéquiel et Elisée se font les illustres défenseurs de la veuve et de l'orphelin, contre l'usure pratiquée en leur temps (Ez.18,13-17;20-22).

La chrétienté médiévale, sous l'influence d la tradition biblique *2 et aristotélicienne *3 condamne la pratique du prêt à intérêt.

Cette pratique est aussi appliquée en Suisse :A Zurich, en 1309, un décret ordonne même aux Juifs de prêter de l'argent aux bourgeois de la ville moyennant caution; s'ils s'y refusent, ils encourent des sanctions. Le taux d'intérêt était fixé par le Conseil. Le prêt à intérêt et la friperie constituaient la seule source de revenus pour les Juifs de la ville *4

 

Le mythe du juif rapace et monstrueux, avare (etc...) trouve sa source a) dans les emplois autorisés  au moyen-âge, du mauvais rôle qu'on leur a autorisé à avoir face à la sociétée, véhiculant ainsi l'image du juif "usurier" et donc vénal et  b) dans la méconnaissance de la religion juive...

Malheureusement, ses images, ce mauvais rôle continue de perdurer à travers les âges et restent profondément ancré dans certaines mentalités. Reste à espérer qu'avec l'ouverture du dialogue inter religieux, le Monde sera changer de vision sur Israël et apprécier combien cette mentalité biblique d'une économie sociale, juste et morale peut apporter dans l'amérioration de la vie de tous les habitants de la planète.

"il est prodige de donner aux pauvres, sa bienfaisance en se dément jamais, son fonds s'élève honorablement" Psaume 112,9

©rosetelaviv

image caricature antisémite

1Rouelle : étoffe de couleur jaune imposée aux Juifs et qu'ils devaient porter appliquée sur leur robe au Moyen Âge[1]. http://fr.wikipedia.org/wiki/Rouelle_%28Moyen_%C3%82ge%29

2 Deut.23,19-20,Ez.18.,16-17

3Chrémastique commerciale opposée à l'économie, administration du foyer, condamen la pratique du prêt à lintérêt (RIBIT). L'origine de l'usure et du profit se rattache à la dimension de surprotuction, de consommation démersurée où l'hmme, devenu esclave des besoins d'autrui, voit son exsitence disparaître , dévoré par la spirale de la tentation de possession et de thésaurisation totalitaire.

4 http://www.cicad.ch/index.php?id=73

©rose.telaviv

avertissement, ceci est bien un résumé et je vous donne quelques pistes de lectures :-)

  • etre juif dans la société du moyen-âge à nos jours de Béatrice Philippe
  • Histoire de l'antisémitisme - du Christ aux Juifs de Cour, de Leéon Poliakov
  • http://www.denistouret.net/ideologues/Attali.html :Les Juifs, le monde et l’argent dede Jacques Attali Editeur : Fayard
    Publication : 15/2/2002

 

12:44 Écrit par Rose Tel-aviv dans Politique | Lien permanent | Commentaires (10) |  Facebook

Commentaires

Faut-il encore souligner que la Halakha (la Loi juive) interdit le prêt à intérêt (cf Shoulhan Aroukh,Hoshen Mishpat)

NdRose, je ne suis pas une spécialiste, je poste
http://fr.jpost.com/servlet/Satellite?apage=3&cid=1263147971865&pagename=JFrench%2FJPArticle%2FShowFull

Écrit par : Code | 13/05/2010

Hélas, certains juifs par leurs façons d'agir livrent encore au monde l'image du juif rapace et avare. Le dernier exemple en date, et pas des moindres, est le scandale financier international orchestré par le juif américain Bernard L Madoff qui a volé à ses clients, lui faisant toute confiance, quelque 50 milliards de USD.

On n'est pas loin du complot juif mondial !

NdRose.
"certain juif" ben oui, pourquoi donner Madoff comme figure emblématique du peuple le juif,
j'en reviens à l'article,
pourquoi UN homme représenterait-il la communauté?
Perso, j'y connais rien en finance et je ne suis pas douée pour les budgets. Alors? conclusion?

Pourquoi continuer de véhiculer toujours une image Négative du Juif ?
11% des Prix Nobels de la paix sont des Juifs ; pourquoi ne pas véhiculer cette image'

Écrit par : Bernard N | 13/05/2010

le "heter iska" qui est une sorte de retour sur investissement plutôt que d'un interêt sur un prêt, n'est pas si alambiqué que cela, la difficulté se situe au niveau des mentalités rechignant à tout changement

Écrit par : Code | 13/05/2010

"On n'est pas loin du complot juif mondial !"

Si Ospel avait eu le malheur d'être Juif, aurait eu droit à un lynchage en bonne et due forme et serait en train de croupir en prison. Mais il a la chance de ne pas l'être et de ce fait n'est pas poursuivi pour la plus grande fraude fiscale de tous les temps et l'UBS a été sauvée de la banqueroute du siècle (un cataclysme à côté de l'escroquerie de Madoff) avec l'argent DU CONTRIBUABLE, contrairement à Madoff, qui non seulement a eu droit à la confiscation de tous ses biens mais aussi à 150 ans de prison. Madoff a escroqué des milliardaires qui en voulaient encore plus. Ospel s'est payé la tête du monde! Et comme a dit l'autre, "Il vaut mieux être assassin en Suisse qu'escroc aux Etats-Unis!

A part cela, Bernard N, hé oui! encore lui... vous en êtes à quelle page des Protocoles des Sages de Sion à moins que cela ne soit Mein Kampf?!

Écrit par : Patoucha | 13/05/2010

Je ne reviendrai pas sur le passé et le poids que les '' rumeurs '' ont fait subir aux juifs depuis des siècles ... Cependant je citerai une phrase que j'ai entendue il y a quelques mois de la bouche de Jacques Attali, à l'émission C DANS L'AIR
La différence entre les juifs et les chrétiens chrétiens disait il est que pour les uns est une qualité et les autres une honte ( en effet dans la plupart des pays occidentaux on n'ose pas afficher son salaire ... )
Elevée dans une famille catholique très modeste on m'a présenté la pauvreté comme une vertu ouvrant tout droit les '' portes du ciel ''
depuis toujours je suis restée mal à l'aise avec l'argent. Par contre les familles juives ( séfarades) que je connais aiment vanter leurs avoirs et n'hésitent pas à dépenser des sommes folles pour les mariages ou les bar mistvas,empruntant la plupart du temps , pour paraître ...
des films comme '' la vérité si je mens '' n'arrangent pas les choses
c'est une simple constatation... mais là bien sûr nous parlons des temps modernes

Écrit par : FERNANDEZ | 11/12/2010

Chez les Juifs, tu n'est pas riche selon tes avoirs, mais selon ce que tu dépense !
Contrairement aux chrétiens qui qualifient les Juifs de radins !
Qu'ils aillent en Israël voir qui sont les radins !!!

Écrit par : Corto | 11/12/2010

Vivez avec un juif riche et vous vous ferez une opinion réaliste
Les juifs aiment l argent incontestablement pour le paraitre et n hésitent pas a humilier ceux qui n en ont pas l argent est un outil de chantage et il faut s accrocher pour garder sa dignité
--------
Réponse de Rose,
comme si les non-juifs n'étaient ni riches, ni aimaient l'argent.
bill gates est l'homme le plus riche du monde (ou presque) et pas juif.

Écrit par : Marie | 09/03/2012

C'est un post de 2010 qui est remonté à la surface...

13 israéliens sur plus de 1'200 milliardaires dans le monde selon la publication Forbes de mars 2012, soit 1%. Quid des 99% ?

Si on n'en avait pas tué à cause de cela, on pourrait en rire...

Écrit par : gerardh | 09/03/2012

il n'ya pas de mythe je crois bien que les juifs dessine un shema de survie fascinant les juifs n'ont pas toujours ete connu comme des personnes riches et puissant ils s'adaptent il ya deux mille ans avant JC le peuple juif etait reputé pour etre un peuple guerrier et figurait au temps de David comme une puissance tel l'Egypte; l'empire romains ou babyloniens.
Il leur fallait cela pour survivre parmi les nations, mais suite a la domination romaine feroce la deportation des juifs la plupart en Europe et les nombreuse calomnies qui leur a ete infligé a demontré que pour sortir de cette tragedie il leur fallait une politique autre que les armes. La solution finale etait acquerir le svoir et de l'argent car pour impressioné et dominé l'europeen il fallait ces deux facteurs siecle apres siecles ils ont acquis un bagage intellectuel immense et ils controlent la finance et la politique resultat l'empire romaine(Europe) s'est plié aujourd'hui maintenant ils ont trois atouts l'argent le savoir et la puissance de feu.

Regarder les lobbys juifs agir en Europe ils usent de leur pouvoir financier et politique au moyen orient l'argent ne marche pas du coup ils usent la force....

Écrit par : analysis | 02/11/2012

Dans cette recherche sur l'image de l'argent, on souhaite donner une origine sans s'en donner les moyens.

La question à laquelle votre article ne répond pas et qui me semble une clef signifiant l'invasion ou la corruption du dogme juif initial, cette question c'est : à partir de quel moment les juifs pratiquaient déjà l'usure et le crédit, avant que le christianisme constatant cela, n'en profite hypocritement ?
Et du coup : qui a réformé le dogme à ce sujet ?

Là l'article traite des conséquences, pas des causes... Ca me semble essentiel, l'usure on peut trouver ça bien si vous le voulez, mais le principe physiquement et mathématiquement est un vice : impossible à long terme, impossible de maintenir l'égalité, impossible de ne pas créer une société pyramidale... c'est un fait, que l'émotion vous contrarie à ce sujet ou non, je veux bien, mais il faut traiter ça avec la raison, l'esprit. Ce que nous sommes tous sensé vouloir toucher par nos différents livres saints.

Salam,
Paix,
Shalom,

Écrit par : Isiya | 03/11/2012

Les commentaires sont fermés.