22/01/2010

le film des frères Cohen: petit lexique

Avant Shabbat, un petit lexique destiné à ceux qui aimerait aller voir le dernier des frères Cohen, mais qui manquent de connaissances hébraïques et de culture juive. Quelques explications sans prétention:

Il y a en effet, tout le long du film plein de "coups d'oeil". les premières minutes du films sont en Yiddish et raconte l'histoire d'un Dibbouk.

Dibbouk: d'après wikipédia Un dibbouk ou dybbouk (דיבוק signifiant "attachement") est, dans la mythologie juive et kabalistique de l'Europe de l'estt, un esprit ou un démon qui habite le corps d'un individu auquel il reste attaché. Un dibbouk peut être exorcisé.

pour moi, le dibbouk est l'équivalent d'un fantôme, d'un esprit négatif.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Dibbouk

La scène est aussi -je pense- pour rappeler les souffrances endurées des peuples des pays de l'Est, j'imagine que les frères Cohen sont d'origine de ses pays, beaucoup d'immigrés juifs de l'est , sont partis aux USA, fuyant les pogroms.

SHIVA shiva, vient du nombre 7 (sheva) on en a parlé dans Shabbat (pour ceux qui lisent) et dans le contexte, signifie les 7 jours de deuil d'une famille doit observer pour le déces d'un proche parent (mère, père, frère, soeur.....)  pour les curieux:  http://fr.wikipedia.org/wiki/Deuil_dans_le_juda%C3%AFsme

Le clin d'oeil du film est qu'évidement le héros n'a pas à faire shiva pour l'"ami" de sa femme! mdr!

 

Bar Mitsva: je crois que la plupart des gens connaissent mais :-) , c'est LA cérémonie religieuse juive (sortent de "communion chrétienne" pour faire de mauvais parralélisme), l'entrée à part entière du jeune homme dans la communauté. A partir de cette date, il devient responsable religieusement et il est tenu d'observer toute les mitsvots (ou obligations juives) d'oû émoi des parents.

 

Mazal tov, veut dire "félicitations" dans le contexte

Ensuite, et pour finir dans la classe, au début, le rabbin-professeur, conjugue et écrit au tableau "ani holeret habatya" , ce qui se traduit par "je vais à la maison", tu vas à la maison (ata masculin), tu vas à la maison (ate féminin)......

13:34 Écrit par Rose Tel-aviv dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

Les commentaires sont fermés.