09/01/2010

Une marche de la Paix,

Quelques heures avant le nouvel an, plusieurs centaines de pro-palestiniens et de manifestants arabes arrivent près du point de passage d’Erez (entre Gaza et Israël) en chantant “qatyusha sur Maalot, qassam sur Sdérot” (le premier est le nom des missiles du Hezbollah envoyés sur une ville du nord d’Israël, le second le nom des missiles du Hamas sur le sud d’Israël). Pendant ce temps là, des manifestants israéliens arrivent à quelques centaines de là avec un tout autre message.Sdérot, Israël (31.12.09):

La Marche de l’Espoir pour Sdérot, une manifestation organisée par le Sdérot Média Center.

http://sderotmedia.org.il/

Plus de 300 personnes comprenant des israéliens, des étudiants français, australiens, sud-africains, américains et canadiens étaient là, derrière David Bouskila -le maire de Sdérot- et le Ministre israélien en charge des affaires de la diaspora -Yuri Edelstein-.

Les manifestants, avec des drapeaux israéliens mais aussi des drapeaux du monde entier, portaient également des insignes ou étaient inscrit "Les enfants pour l'espoir, pas pour la guerre" (en anglais: Children for Hope, Not for War) ont traversés les collines boueuses de la région pour un lâcher de ballons blancs avec des messages de paix et d'amour que les enfants de l'école primaire de Sdérot avaient écrits la veille pour ceux de Gaza.

Dans un discours improvisé, Edelstein à noté que cette année avait été une année "relativement calme" depuis la fin de l'opération Plomb Durci "puisque seulement 286 roquettes ont étés tirées sur Israël".

«Essayez d'imaginer que tout ce que vous aimez, les choses qui sont censées être les plus sûrs dans votre vie - votre maison et votre famille- sont les victimes directes du terrorisme», a déclaré Moshe Amar à l'auditoire. "Depuis presque un an, nous sommes des sans-abris. A ce jour, cette attaque à la roquette traumatise encore ma famille. Je peux vous assurer que nous ne serons jamais les mêmes.

Extrait de http://sderotmedia.org.il/bin/content.cgi?ID=594&q=5&s=10, "Par Anav Silverman, traduction française Jonathan-Simon Sellem"

 

Et ........... le thermomètre affichait vendredi une température de plus de 20° C et les plages du front de mer de Tel Aviv étaient recouvertes  de femmes en bikini et de jeunes gens torse nu en rollers.....

19:16 Écrit par Rose Tel-aviv dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook

Commentaires

Marche pour la paix, c'est un peu comme "le travail rend libre", une belle phrase, cherchant à vouloir faire passer les israéliens pour des ennemis de la paix alors qu'ils sont les victimes de l'hystérie et la folie internationale.
Genre, c'est nous "la paix", pas comme eux, les israéliens, mais quelle mascarade de supermarché, quel goût pour le mépris !
Comme vous le dite, ils n'ont pas pu s'empêcher dans cette marche de la paix de célébrer la menace de leurs missiles destinés à des civils.
D'ailleurs des dizaines de civils israéliens musulmans ont été tués par les missiles du hezbollah, même les habitants musulmans de Judée n'ont pas été épargnés.
Shalom, sans arme !

Écrit par : corto | 10/01/2010

Les commentaires sont fermés.