10/05/2009

delit de raleries

Toujours férue de lire les blogs de la tdg, je ne suis pas vraiment surprise de lire des humeurs des uns et des autres en majorité contre l Etat D-Israel.

Je lis peu étonné le blog Z, qui critique la décision d'Israel de renvoyer son ambassadeur a jerusalem pour cause d'invitation peu appréciable de M. Amhadihilter, dictateur iranien. Et d'un autre "délit de sale gueule" de repeter qu'il est outrage de la décision israélienne. Sans parler de notre suisse genevois H. Ramadan, qui écrit bien ce qui lui chante.

 C'est la ou toute est la difference d'opinion entre "eux" et moi *liste non-exhaustive - si je peux me permettre :)

 D'abord, si la Suisse a le droit d'inviter qui elle veut, pour les raisons qu'elle choisit, l'état d'Israel a les même droits concernant son propre Etat. Messieurs, je suis enchantée de vous apprendre que cela s'appelle de la diplomatie ou politique pour les novices.

En effet, que reproche-t-on ici a l'Etat d'Israel ? le si méchant, l'affreux Etat israélien? qu'a-t-il encore fait ? mh ? et bien je vous de le donne en mille : il a OSE*ah le vilain* demander a son ambassadeur a Berne de revenir a Jerusalem pour faire un briefing sur les relations suisse/israel. On se demande de qui se moque-t-on ?

franchement, c'est la honte comment Israel a-t-il ose, surtout, pourquoi ? En effet, le dictateur iranien est connu pour sa grande culture, sa diplomatie légendaire, son respect des autres cultures etc....etc.....

même le journal le monde qui pourtant n'est jamais tendre avec l'état hébreu, relève dans ses lignes "La diatribe négationniste de Mahmoud Ahmadinejad s'adressait clairement à la rue arabe" et je rajouterais a la rue anti-sionniste de tous pays.

Mais ces Messieurs, trop content, de taper encore une fois et pour tout sur l'état israélien, critique cette fois la décision de renvoyer pour quelques  jours l'ambassadeur israélien en Suisse, plus simple que de faire une analyse un peu plus complexe de la situation.

Alors analysons. Pourquoi ne pas critiquer le discours et la venue du sois-disant chef iranien. Pourquoi soutenir un dictateur ? en fait ces Messieurs sont prêts a tout pour défendre le thèse anti-sionniste, tout est de mise et surtout la mauvaise foi.

Quelques clics plus tard, une enquete rapide et simple ...aurait permis...de...

 D'après les sondages effectués récemment en Iran, 70 % de la population est favorable au rétablissement des relations avec les Etats-Unis. source (http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2009/04/21/ah...)

 Mir Hossein Moussavi, un conservateur modéré se lance dans la course à la présidence iranienne (http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2009/05/09/mi...)

il n'y a qu'a espérer que les iraniens aillent une autre vision du monde et de leur pays que (la plupart) des européens dont je lis les blogs.

Bonne semaine a tous, et si je vois le pape, je vous fait une photo promis !

10:41 Écrit par Rose Tel-aviv dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook

Commentaires

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Patoucha :o)

voilà, je me permets un comemntaire sur votre blog après votre réponse sur le blog des blogres sur la Maison Blocher.

De fait, vous me prêtez un commentaire qui n'est pas de moi que j'aurais (conditionnel) laissé sur l'un de vos billets.

Par conséquent, je vous laisse vérifier mon adresse IP, mon adresse Email (où vous pouvez m'écrire si le coeur vous en dit) afin que vous compreniez que vous avez réagi au 1/4 de tour.

Voilà, j'espère avoir éclairci ce malentendu de taille car je ne suis pas le seul blogueur de la Tribune à signer Stéphane.

Les parents des années 65 à 75 ayant eu peu, voir pas, d'inspiration, nous sommes nombreux à porter ce prénom :o)

Bien à vous Patoucha,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 10/05/2009

Les commentaires sont fermés.