28/04/2009

Jour du souvenir, Yom Hazikaron

Hier soir a commencé : Yom Hazikaron, et cette commémoration se terminera ce soir et elle sera directement suivie  par Yom Hastamhout, jour de l'indépendance. Une majorité de la population disant que le jour le plus triste est suivi de celui le plus gai.

D'abord pourquoi ces fêtes commencent-elles, le soir? elles respectent la tradition juive qui veux que lorsque le soleil se couche fini le jour, et alors c'est un nouveau jour. Donc, "un jour" dure  du coucher du soleil, au coucher du soleil du jour suivant.

Mais qu'est-ce-que Yom Hazikaron, jour du souvenir ? en fait il y a 3 jours civils rajoutés au calendrier en dehors des fêtes juives donc religieuses, une fête et  2 commémorations ; Ce sont : Yom HaShoah, Yom Hazikaron et Yom Hatsmahout....je crois n'avoir rien oublié.

Ce jour du souvenir est un jour de receuillement dédié à tous les soldats tombés pour la nation et toutes les victimes du terrorisme. C'est un jour TRES triste. La télé diffusera des films dont la tristesse va se répandre dans tous les coeurs,  et surtout des témoignages : de mère ou de membres de la famille qui parleront de l'enfant perdu, frère disparu, de leur fille...et même si vous ne comprenez pas trop, leurs visages, leurs douleurs, vous feront tirer des larmes, que même les coeurs de pierre finiront par ressentir ce désespoir, cette douleur.

le conseil - un peu sarcastique- est d'éviter d'allumer la tv, si on est dépressif.

Depuis 15jours , la radio passe une annonce d'une association et si j'ai bien compris, s'occupe de personnes qui ont perdu un membre et si ils se sentent seule pour cette journée, peuvent appeler cette association afin de ne pas trop "déprimer".

Ce soir, comme chaque année, la commémoration commence par le bourdonnement de la sirène et pendant une minute, Israël s'arrête, les bus au milieu des carrefours, les automobilistes descendent de voiture, les passagers se lèvent, le chauffeur se lève et personne, et je dis bien, personne, ne déroge à la règle. Ce serait une atteinte à la mémoire des morts.

Ce matin se sera 2 minutes de sirène et autant de personne s'arrêtant dans leur mouvement. C'est très impréssionnant. L'année passée, surprise ou presque, du respect de la population. Religieux et non-religieux respectent tous cet instant de receuillement, même certains cafés étaient  fermés hier- soir.

Toute la journée, dans tous le pays, dans les cimetières, des cérémonies se dérouleront, loin des polémiques, rassemblés autour des ceux tombés, tous se receuilleront avec respect.

 

yom hazikaron.jpg

 

2 570 militaires - hommes et femmes - sont tombés pour défendre la terre d’Israël depuis 1860, lorsque les Juifs ont quitté les murailles de la Vieille Ville de Jérusalem pour s’installer dans d’autres parties du pays. L’an passé, 133 soldats et membres du personnel de sécurité ont trouvé la mort, comptant dans leurs rangs des non-combattants.

Nettanyahu lors de son discours, "nous continuerons de poursuivre (les négotiations pour obtenir) la paix...Le prix que nous avons payé et encore celui que nous devrons payer pour vivre dans notre pays est lourd. PM dit aux les familles courageuses pendant ce mémorial au mont Jérusalem pour les soldats tombés, je fais le serment de ramener les troupes manquantes ( vows to 'track down missing troops) : nous ramenerons Shalit à la maison, source : http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-3707697,00.html - traduction perso. -

Toute la différence est d'opinion est là, entre ceux qui se battent pour le maintien et la vie en Israël restent possible pour  7 millions de ses habitant et les autres.........moi, je me dis que sans son armée, cette nation n'a aucune chance de continuer, et c'est le prix a payé.

09:00 Écrit par Rose Tel-aviv dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook

Commentaires

Super ce blog, j'ai tout lu (même les commentaires et pour certains c'est carrément portnawak mais on a l'habitude !).

Bravo !

Ham Israël Hai

Écrit par : Galith | 08/05/2009

Les commentaires sont fermés.