24/04/2009

Les bons et les méchants

Pour répondre, sans répondre à un commentaire que j'ai fini par ôter, je ne suis pas là pour faire la polémique, pour une première bonne raison, j'ai pas le temps. J'ai pas le temps de répondre à des commentaires dirigés, dont le but est de polémiquer, d'alimenter la polémique, bref de pouvoir donner la parole aux anti- de tout bords.

Ensuite pourquoi perdre mon temps? Je sais que la plupart des gens qui prônent ce type d'argumentation, ne cherche pas à savoir la vérité mais à simplement déverser leur mal-être de vie transformé en haine sur l'Etat d'Israël. C'est plus facile de focaliser sur un Etat *cible que de chercher à faire la part des choses.

Les bons et les méchants. On peut en vouloir à G.W. Bush d'avoir continué à prôner ce type de raisonnement. Les méchants d'Al-quaida, les bons GI's; bien que ce soit en gros ce que je pense; les raccourcis, n'aident pas à donner la parole à tous, n'aident pas à comprendre les souffrances et les origines du "mal".

Les raisonnements simplistes, comme ceux d'Amihilter, ne sont que le reflet d'une pensée d'un certain nombre et pas des moindres de la population mondiale et pas seulement celle du dictateur iranien. A ce propos, mon père disait lors de la chute du "chah" que les iraniens avaient échangés un borne contre un aveugle....il ne s'était pas trompé. Et ces propos font peur. Peur à la population juive, donne  à réflechir aux israéliens, impressionnent, bref, ne laissent pas indifférent, en tout cas à ceux dont le sort le nation israélienne est chère à leur coeur.

Les personnes se sentent en danger. Danger pour Israël, ceux qui n'habitent pas le pays, sont indignées, craignent pour leur bébé. Alors au lieu de faire redescendre la pression, ces propos ne font que les augmenter.

De droite ou de gauche, la polémique enfle, s'amplifie, tout le monde veut donner son avis, évidement très important, essentiel même à l'affaire. A la fin, évidement, comme plus personne n'écoute personne, rien ne s'arrange tout empire. J'ai pas envie de tomber dans le travers de "moi-j'ai-raison".

J'ai simplement envie d'écrire, que la souffrance des palestiniens existent, oui, je pense que cela ne doit pas être facile, mais comme tant d'autres sur d'autres chemins, je connais aussi pleins de gens qui souffrent ce que ne veut pas dire que les palestiniens souffrent moins. Simplement, moi, depuis que j'essaye d'y voir plus claire dans cette affaire, ce que je constate, c'est que les palestiniens de Gaza ne font pas grand chose pour améliorer leur sort. Ils reçoivent énormément d'argent de la communauté internationale, que font-ils avec? des routes? des écoles? des maisons? des fabriques? des usines? ...ah ben non, ils creusent des tunnels pour acheminer des armes.....

alors, je n'ai pas honte d'être israélienne, de vivre en Israël, ici les israéliens de toutes origines peuvent aller à l'école, à pied en bus...en voiture....Shabbat Shalom

 


 

09:28 Écrit par Rose Tel-aviv dans Politique | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook

Commentaires

Shabbat Shalom...
À toutes et tous...
De toutes couleurs et origine, en ce beau pays; Israël.
Polonais.
Ethiopiens.
Erythréens...

Écrit par : Mireille Luiset | 10/05/2009

Bonsoir Tel-Aviv,

Lollllll c'est oÙ cette gare? Les escaliers roulants me rappellent Hollywood?

Merci pour ce moment.

Gros bisous de Genève!

Écrit par : Patoucha | 11/05/2009

merci, Schlomo Artzi est un chanteur un peu l'Haliday ;-) des israéliens, les escaliers sont la gare de Savidor Merkaz (centre de Tel-aviv) c'est aussi pourquoi j'ai posté le lien et pas seulement pour la chanson.
:-) bonne journée

Écrit par : rose | 12/05/2009

Les commentaires sont fermés.