30/10/2008

shrouna Shapira

j'habite Shrouna (quartier) Shapira (? tiens faudrait que je me renseigne) c'est le sud de Tel-aviv, la ville est séparée par une barrière invisible, un peu comme la barrière des rôstis, à partir de la rue Rotschild, on passe dans le quartier sud, les mauvais quartiers, les quartiers pauvres.

Les "riches" habitant le nord de la ville plutôt après kikar rabin (centre ville) la ville se définit ainsi comme ceux qui habitent Champel ou la Jonction. Mais cette barrière se fait plus ressentir ici, car évidement le quartier Sud, est vraiment très pauvre, c'est les alentours de la Taranat Hamerkazit (j'en écrirais plus tard) la station centrale des autobus (prononcé ici autobous, et ne dites pas bous, personne ne comprend, ni car qui est assimilé à une voiture) est le centre des trafics en tout genre, ici sur les trottoirs on ne trouve pas que des poubelles.

Bref, le quartier sud est plutôt malfamé, surtout Neve Sha'anan et Shapira, car ici ce regroupe aussi les "proscris" beaucoup de travailleurs au noir: philippins, camerounais, ivoriens, chinois, thaï ou  arabes trouvent refuge dans ce quartier peu cher, des appartements souvent pas refaits -et croyez moi, y en a où vous laisseriez même pas votre belle-mère...!!!

Le Sud jonche d'ordures et la vie se sent; passé cette "rotchild graben"; plus dure, un israélien sur 4 est pauvre, selon le Bitouah Léumi. Un article paru dernièrement parlait de 25 %  donc, ces chiffres semblent se confirmer. Je vois des gens fouillés dans le s  poubelles et ce ne sont pas des drogués mais des vieux.

Cependant Shapira a des bons côtés, c'est de petites maisons construites pour des nouveaux immigrants, à deux étages max. rappellez moi à faire des photos. Et surtout Shapira est le seul quartier religieux de Tel-aviv, car malgré tout, y a des juifs, 6 syna le m. carré. Si je suis sur mon balcon je peux déjà en compter 3. Communauté Bretsalv, se mélange à la population.....est-ce le fait de vivre pauvrement que les gens gardent la religion plus que dans les quartiers nord ? (quoique que ma syna préférée se trouve dans le nord)... enfin moi je voulais parler de mes voisins. Parce que je ne dirais pas de quelle origine, ils sont.

Simplement pourquoi j'écrivais ces lignes, c'est que tout à l'heure, j'ai oublié ma bicyclette dehors, j'étais pressée de rentrée, bref, je retourne et évidement disparue.

Et lorsque j'essaye de regarder dans la rue, je vois le fils (très braillard, je le confirme) de ma voisine enfermée sur le balcon (au rez-de-chaussé) sans protection pour la pluie en pleine averse....

est-ce que le pauvreté permet toutes les débordements?

 http://www.terredisrael.com/Israel-Pauvrete2.php

maps?q=carte+de+tel+aviv&ie=UTF-8&oe=utf-8&rls=org.mozilla:fr:official&client=firefox-a&um=1&sa=X&oi=geocode_result&resnum=1&ct=image

09:08 Écrit par Rose Tel-aviv dans Economie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

Les commentaires sont fermés.